Échanger (consulter-déposer) au sein du cours, grâce un réseau wifi : Tripmate Titan Hoo Too publié le 17/12/2017

12

La consultation des données : (recevoir)

Avantages pour l’élève

  1. Ressource accessible à tout moment et à volonté.
  2. Des ressources rangées pour un chemin de progression bien individualisé : en fonction de l’indicateur de réussite, la suite est accessible1.
  3. Un support de ressources diversifié : texte, image, vidéo, audio.
  4. Mise en projet : l’élève a à disposition les ressources pour construire son projet à son rythme.

Avantages pour l’enseignant

  1. Une simple clef USB (ou un disque dur externe) suffit comme support de cet échange. L’enseignant peut tout préparer depuis son PC maison. Il n’intervient jamais sur l’appareil numérique mobile qui sera utilisé.
  2. Une session administrateur (prof), une session invitée (élève) ; ...droit de lecture et écriture uniquement dans le dossier partagé.
  3. Gestion de la différenciation pédagogique en guidant aussitôt (pour peu que les indicateurs de réussite soient fiables) vers les données ressources.
  4. Un temps d’engagement moteur important car diminution des temps d’attente des élèves2
  5. Libère du temps (là où il aurait fournie une brève explication à chaque élève ou groupe d’élèves) pour choisir de rester plus longtemps auprès de certains élèves, sur un atelier précis

Le dépôt des données : (émettre)

Avantages pour l’élève

  1. rend visible :
    Nul ne peut se cacher et tout le monde à droit à un futur avis. L’élève rend compte de son travail : « parlez-moi de moi ! ».
  2. aide méthodologique :
    Il sert de mémoire, telle une « trace écrite » (permettra de consulter dès le début du prochain cours où j’en étais) ; sert à jalonner les étapes de mon apprentissage (« la tâche finale aujourd’hui me contraint à déposer au moins une photo de ma fiche "enchaînement au sol avec éléments validés en fluo" …et au mieux un film avec photo de fiche d’auto-évaluation »).
  3. augmente le niveau d’exigence de l’élève :
    Il permet de sélectionner le meilleur de soi : « je vais déposer quelque chose, c’est important, j’ai choisi cette prestation là car c’est selon moi –et mon observateur par exemple- celle qui s’approchait le plus du but de la tâche.3

Avantages pour le professeur

  1. La même simple clef USB (ou un disque dur externe) suffit comme support de cet échange. L’enseignant pourra traiter les données depuis son PC maison à partir de cet unique outil. Il n’intervient jamais sur l’appareil numérique mobile qui a été utilisé. C’est l’élève qui, méthodiquement, organise les traces qu’il laisse (suppression des données sur l’appareil numérique mobile, sélection de ce qu’il dépose).
  2. Par ailleurs ce sont les 3 mêmes avantages que pour l’élève : nul n’est invisible, balise la leçon –le projet de l’élève-, augmente le niveau d’exigence de l’élève. En outre, si cette trace de la leçon donne des responsabilités et devoirs à chaque élève, elle en fait de même pour l’enseignant dans la prise en compte de telles données pour la prochaine leçon.

Charge à l’enseignant d’organiser la suite à donner à ce recueil en n’oubliant jamais que du traitement que l’enseignant fera de telles données, dépendra le maintien de la mise en projet de l’élève4.
Les stratégies sont diverses et plus ou moins chronophages, selon le choix retenu.

On peut imaginer 3 types de traitement :

  • par consultation d’une donnée préparée par l’enseignant (via le réseau wifi à la prochaine leçon) : montage vidéo individuel ou collectif, commentaire audio, photo (même de fiche) avec commentaires écrits ;
  • par la forme de groupement, le petit mot qui va toucher individuellement chaque élève (« ah, il m’a lu, il m’a vu ! ») ;
  • par un pair : le professeur choisi d’organiser le traitement par les élèves eux-mêmes (co-évaluation voire auto-évaluation).

Tout pour démarrer

Voici un lien vers un padlet pour vous accompagner (ex : description, retour d’expérience, tuto élève, convertir une vidéo). Ce dernier, mis à disposition par un professeur de langue, illustre bien l’exploitation pluridisciplinaire de cet outil de communication :
 Le Tripmate Titan

Autre exemple de données recueillies par l’élève

En volley-ball, le professeur aura mis à disposition 5 vidéos comme autant d’étapes de la plus simple à la plus difficile, étape aussi illustrée par un fichier PDF ou image JPEG (que le support de lecture peut afficher). L’élève peut avancer au rythme de sa réussite dans les apprentissages.

Ici, il s’agit d’une vidéo de Educ’Volley 2012, que le professeur a pris soin d’expliciter afin que les élèves comprennent la situation mais aussi intègrent les indicateurs de réussite pour passer à la suite si le seuil de réussite est atteint.

tacheelevetripmatevolley
volleytripmateetape2

(1) L’enseignant peut jouer sur cet accès :
• autonomie de l’élève : il accède directement au fichier disponible dès le début de la leçon
• intervention du professeur : l’enseignant rend accessible cette nouvelle donnée (nouvelle situation, etc.) en faisant glisser un fichier de la partie « administrateur » à la session « invitée », ou bien en donnant une fiche avec un QRcode tel qu’il aurait donné une nouvelle fiche complète de travail

(2) Cette logique de « rendement », toute proportion gardée, peut s’apparenter à la pédagogie par objectifs et ses mémentos en plein essor dans les années 70. L’élève qui possède une réflexion par « carte mentale » (ce qui est le cas des élèves à haut potentiel) peut naviguer selon ses propres stratégies d’apprentissage (ordre de consultations parmi les ressources choisies d’être mises à disposition par le professeur) pour arriver à bon port. De même, l’élève en difficulté a accès à différents supports (audio-visuel-texte…) sans craindre d’avoir systématiquement à demander de l’aide extérieure.

(3) A cet effet, nous proposons un cycle de gymnastique où si l’enchaînement sol sera montré à différents juges et autres spectateurs, l’enchaînement à un autre agrès (ainsi que le saut), seront montrés au travers un film (non monté bien sûr !). Le pari est fait que l’élève, avec son coach, sauront s’organiser sur les différentes leçons pour produire la meilleure prestation possible, en jouant sur la diminution du stress (désacralise le « spectacle » et multiplie les tentatives), tel un devoir maison qu’il faudra certes rendre mais où j’ai (presque) toute liberté d’y consacrer le temps que je souhaite. Là encore, nous nous inspirons de pratique commune en langue vivante où l’élève a pour tâche finale d’enregistrer sa voix pour une compréhension orale.

(4) « ça prend 2 secondes de dire bravo ! » (ce qu’évoque notamment les travaux sur l’analyse transactionnelle d’Eric BERNE)