Accueil : Éducation physique et sportive

article Gymnastique : un exemple d’évaluation en classe de 5ème     -    publié le 16/01/2008    mis à jour le 18/01/2008

1 2 3 4 5 6 

• Principes

La note attribuée à chaque élève est l’addition des notes de performance ou difficultés, d’exigences pour chaque agrès et d’exécution de l’enchaînement.

La note de performance ou difficultés

Chaque élève choisit des éléments gymniques pour construire et présenter un enchaînement parmi des figures gymniques qu’il a abordé et travaillé au cours des leçons du cycle. Le principe régissant le choix est « simple et correct vaut mieux que difficile et incorrect ».
Pour chaque enchaînement, les élèves devront présenter 4 éléments pour les activités, sol, poutre, asymétriques et parallèles et un saut de cheval avec tremplin et un saut avec trampoline.
Les élèves devront choisir un élément dans chaque catégorie proposée sur la feuille d’évaluation ou un saut pour le saut de cheval.
Les feuilles d’évaluation seront distribuées aux élèves deux ou trois leçons avant l’évaluation pour qu’ils puissent s’approprier et intégrer les paramètres de l’épreuve.
La note de performance est déterminée mathématiquement par le total des valeurs des éléments choisis et présentés.
Les élèves présentent leur fiche d’évaluation sur la quelle ils inscrivent ou entourent les éléments retenus correspondant à leur capacité ; ce choix est dirigé par l’évaluation formative qui se déroule lors des leçons.
Les élèves présentent leur fiche renseignée du total des points attribués à leur enchaînement.
La fiche d’évaluation impose l’ordre des éléments pour éviter une complexification du travail demandé.
L’élève devra connaître et mémoriser son enchaînement pour le réaliser.

La note "d’exigences"

Pour obtenir les points attribués, l’élève devra se conformer aux critères de celles-ci :

  • marquer le début et la fin de l’enchaînement : 0,5 point ;
  • connaître et mémoriser son enchaînement pour le réaliser : 0,5 point ;
  • réaliser les liaisons entre les éléments : 0,5 point ;
  • être capable de remplir la feuille d’évaluation : 0,5 point.

La note de maîtrise d’exécution

Chaque faute commise, lors de la réalisation de l’enchaînement est pénalisée par 0.5 point ou 1 point pour une chute :

  • les fautes de tenue ou de technique :
    • mauvaise tenue de la tête, des bras, des jambes pendant l’enchaînement,
    • à l’appui : bras fléchis ou jambes fléchies,
    • jambes écartées ou pieds décalés lorsqu’il est demandé pieds joints,
    • hauteur insuffisante lors des sauts (sol, poutre),
    • position groupée, carpée ou tendue insuffisante, écart de jambe insuffisant en écart lorsqu’il est demandé,
    • rotation incomplète,
    • perte d’équilibre à la réception des sauts, des éléments ou des sorties ;
  • les fautes spécifiques à l’agrès ;
  • les fautes de comportement ;
  • les pénalités. Pour un élément manquant ou ne correspondant pas du tout aux critères de réalisation.

La note de maîtrise peut être négative auquel cas elle se retranche du total performance.

Choisir un élément gymnique dans chaque catégorie en fonction de ses capacités : « simple mais correct mieux que difficile et incorrect ».

En fonction des choix réalisés, présenter un enchaînement de 4 éléments en suivant l’ordre et les consignes proposés. La note finale est obtenue en additionnant : le total performance (valeur des difficultés présentées), le total exigences( présentation marquant le début et la fin de l’enchaînement, connaissance et mémorisation et réalisation sans marquer de temps d’arrêt), le total de la maîtrise d’exécution ( les fautes commises lors de la réalisation de l’enchaînement sont comptabilisées et retranchées à la note d’exécution).

« Précédente  1 2 3 4 5 6  Suivante » Sur une seule page
- Document joint
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex