Le numérique en classe : savoir anticiper les aléas publié le 23/06/2017  - mis à jour le 13/07/2018

12

L’accès aux outils

Le terminal ne s’allume pas

  • Allumer les terminaux en début de journée et en cas de souci vérifier si l’alimentation électrique fonctionne (le voyant est-il allumé ?). Si elle ne fonctionne pas vérifier si le câble d’alimentation est branché, ou dans le cas d’un appareil mobile le mettre en charge.
    Pour les ordinateurs si l’alimentation électrique fonctionne, vérifier si l’écran est en position allumée.
  • S’accorder au sein de l’établissement pour des modalités efficace de gestion des pannes. Signaler le dysfonctionnement par un post-it sur le terminal ou un cahier de maintenance de la salle (chaque appareil a en principe un numéro), en précisant ce qui a été testé, pour faciliter le travail des techniciens et raccourcir les délais d’intervention.

Le matériel n’est pas disponible

  • Réserver le matériel à l’avance via un système de gestion des ressources.
  • Si le matériel souhaité est réservé par quelqu’un d’autre en créneau régulier récurrent, consulter la personne pour vérifier si un arrangement est possible (l’oral permet des solutions plus fines que les systèmes automatiques de gestion).
  • Si le manque est régulier, en parler avec le RUPN : une réflexion peut être menée en comité de pilotage ou en conseil pédagogique pour trouver une solution adaptée, après avoir bien évalué le besoin.

L’affichage

L’affichage ne correspond pas à ce que vous obteniez depuis un autre ordinateur

  • Tester les ressources qui vont être nécessaires avec le navigateur (Mozilla Firefox, Internet Explorer, Google Chrome) qui sera dans la salle d’activité : l’affichage pouvant dépendre de cet élément.
  • Conserver les images des parties qui sont nécessaires (captures d’écran par exemple).

Le format choisi pour le document que je dois ouvrir ne correspond pas aux logiciels présents

  • Utiliser des formats standards (.doc, pdf, .jpeg).
  • Procéder à des tests avec le matériel concerné avant l’activité ou si ce n’est pas possible prévoir la ressource sous deux formats.

L’image diffusée via le vidéo projecteur est trop pâle

  • Penser à préparer des documents aux couleurs contrastées : le noir sur fond blanc est préférable à tout autre choix…
  • Signaler la nécessité de changer l’ampoule aux techniciens et au comité de pilotage des TICE (sur un cahier de signalement de la salle, ou une application mise à disposition pour recueillir les demandes...)

Problème de lecture vidéo

  • Avant le début du cours, vérifier que le son est opérationnel. Un problème peut se produire lors de branchements multiples, en particulier si on utilise un adapteur HDMI-VGA, l’ordinateur privilégie la sortie HDMI plutôt que la prise Jack. Il faut donc supprimer dans les paramètres la sortie audio HDMIi......
  • Faire en sorte que le logiciel gratuit VLC soit installé sur tous les postes, et choisir un format standard de vidéo (MP4 notamment).

Garder l’attention des élèves

Les élèves se perdent dans internet

  • Travailler avec les enseignants documentalistes qui peuvent fournir des aides méthodologiques (mémo comment trouver l’information utile...)
  • Quand les élèves doivent rechercher une information établir avec eux une liste de mots clefs et/ou de sites de référence.

Les élèves discutent ou jouent par le biais des terminaux

  • Distinguer ce qui les aide à travailler et ce qui les empêche de progresser, déterminer des règles réalistes avec eux : dans quelles limites ces échanges et ces moments de détente sont-ils possibles ?

Dans tous les cas installer un climat et des habitudes de solidarité élèves/professeur, élèves/élèves et professeurs/professeurs permettra d’anticiper et de gérer bien des embûches.
Les différents membres de la communauté se sentant alors co-responsables du bon déroulement des cours.
Ce sens du collectif fait partie des compétences transversales à montrer et à valoriser.