Equipements mobiles connectés en classe, aspects techniques publié le 09/07/2015  - mis à jour le 25/04/2019

balado

De plus en plus d’enseignants de lycée utilisent et laissent les élèves utiliser des téléphones, smartphones et des tablettes pendant les activités pédagogiques – pour effectuer des photographies, des relevés, des calculs, des recherches sur internet, prendre des notes, et bien d’autres choses…
Cette ouverture peut entrer dans une politique volontariste, visant à préparer l’école du futur, et se résumer alors par l’acronyme BYOD1. Parfois elle correspond plutôt à une approche pragmatique face aux comportements naturels de recherche et circulation de ressources, sans faire de ces équipements un outil scolaire institutionnel - voir à ce sujet les observations de pratiques relatées par Bruno Devauchelle "des smartphones, ils en ont, alors on les utilise...".

Ces deux approches appellent de toutes façons des aménagements techniques. En attendant que les collectivités aient mis en place des infrastructures durables :
 comment partager et stocker les fichiers obtenus ?
 comment projeter sur un grand écran ce qui est affiché sur le petit écran ?
 comment gérer l’accès sécurisé et raisonné à internet ?

Screen mirroring, screencast, et autres façons de diffuser le contenu d’un terminal mobile sur un grand écran. Un article de Bernard Usé, Canopé 86, mars 2015.

Le wifi en classe, résumé des précautions à prendre, mission TICE de l’académie de Grenoble.

Le Cadre de référence pour l’Accès aux Ressources pédagogiques via un équipement MObile (CARMO version 3, décembre 2018)

(1) Bring Your Own Device, équivalent français AVEC Apportez Vos Equipements personnels de Communication, par exemple votre ordinateur portable, votre tablette, votre smartphone ou votre téléphone