Monter un projet avec l'Abbaye de Saint-Savin publié le 01/12/2018  - mis à jour le 10/02/2020

EPCC Abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe et Vallée des Fresques

Abbatiale de Saint-Savin-sur-Gartempe

Abbatiale de Saint-Savin-sur-Gartempe, CC-BY-SA, PMRMaeyaert 2008.

L’abbaye de Saint-Savin

Fondée au début du IXe siècle avec le concours de Charlemagne, l’abbaye est placée sous protection royale. Elle est régie selon la règle de saint Benoît et joue un rôle important dans l’histoire de la christianisation du Poitou. Les religieux de Saint-Savin réforment des lieux tels que Saint-Martin d’Autun, Baume-les-Messieurs, Vézelay, et l’un d’entre eux devient même abbé de Cluny.

En 1010, la communauté bénéficie d’un important don d’argent et reconstruit l’abbatiale.

Si l’église romane est parvenue jusqu’à nous, les bâtiments conventuels n’ont pas résisté aux ravages causés par les Guerres de Religion au XVIe siècle. Tel qu’il nous apparaît aujourd’hui, le bâtiment monastique date des années 1680. La Révolution entraîne ensuite le départ des derniers moines si bien qu’en 1792, le service de la paroisse se trouve transféré à l’abbatiale.

Les peintures ont pu être sauvées au XIXe siècle, grâce à l’initiative de Prosper Mérimée, alors Inspecteur général des Monuments Historiques. C’est alors que débutent de nombreuses campagnes de restauration visant à les sauvegarder.

En 1840, l’église est classée sur la toute première liste des monuments historiques, puis inscrite en 1983 au patrimoine mondial de l’UNESCO.

L’abbatiale de Saint-Savin, fleuron de l’art roman en Poitou-Charentes, est aujourd’hui réputée en premier lieu pour ses peintures murales exceptionnelles, datées de la fin du XIe et du début du XIIe siècle.

"EPCC"

En 2006, la Région Poitou-Charentes, le Département de la Vienne, la Communauté de communes du Montmorillonnais, la commune de Saint-Savin et l’Etat ont souhaité créer un Établissement Public de Coopération Culturelle (EPCC) chargé de gérer, de promouvoir et de mettre en valeur le site de l’Abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe. Il s’agissait aussi de valoriser les édifices de la Vallée des Fresques  : église de Saint-Germain (deux grisailles du XIXe siècle), chapelle funéraire Sainte-Catherine à Jouhet (peintures du XVe siècle), église Notre-Dame à Antigny (peintures du XIVe et de la fin du XVe siècle), église Notre-Dame (décor peint de la fin du XIIe siècle de la crypte sainte Catherine) et chapelle Saint-Laurent à Montmorillon (décoration intérieure du Second Empire), Octogone à Montmorillon (reste de décor de l’époque gothique), église Saint-Divitien à Saulgé (peintures ornementales du XIXe siècle).

Le réseau Abbatia

Fondé en 2014, structuré en association loi 1901 en 2015, ce réseau compte désormais 14 membres en région Nouvelle-Aquitaine. Il regroupe notamment 11 anciens centres monastiques majeurs du Poitou-Charentes, reconvertis aujourd’hui en sites touristiques et culturels :

  • l’abbaye de Lesterps (16),
  • l’abbaye de Ronsenac (16),
  • l’abbaye de Saint-Amant de Boixe (16), Espace d’Architecture Romane,
  • l’abbaye royale de Saint-Jean d’Angély (17), Centre de Culture Européenne,
  • l’abbaye aux Dames, La cité musicale, Saintes (17),
  • l’abbaye de Fontdouce, Saint-Bris-des-Bois (17),
  • l’abbaye de Trizay (prieuré Saint-Jean l’Evangéliste, 17), Centre d’art contemporain,
  • l’abbaye royale de Celles-sur-Belle (79),
  • l’abbaye de Saint-Sauveur-de-Charroux (86),
  • l’abbaye Notre-Dame-de-la-Réau (86),
  • l’abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe (86), patrimoine mondial de l’UNESCO.

Hauts lieux de l’histoire monastique, ces sites témoignent du rayonnement spirituel, culturel et artistique, mais aussi politique, économique et social de leur région au Moyen Âge.

L’ambition du réseau Abbatia est de gagner en visibilité, tant auprès des collectivités et des partenaires que du public, de manière à renforcer la crédibilité de chaque structure. La mise en réseau permet à l’ensemble de ces sites d’assurer un rayonnement territorial plus large (région, département et intercommunalités), afin d’être présents dans le cadre des politiques culturelles et éducatives.


 Page suivante : patrimoine architectural et pictural de Saint-Savin, médiation culturelle.


Le patrimoine architectural de Saint-Savin

© Abbaye de Saint-Savin
Rémy Berthon

Longue de 42 m et haute de 17 m, la nef de l’église romane s’impose par ses volumes avant même que le regard ne soit attiré par les peintures. La hauteur des nefs latérales place l’abbatiale parmi la famille des “églises-halles".

Le choeur,
CC-BY-SA, PMRMaeyaert

Le chœur se compose d’un sanctuaire profond et surélevé, en raison de la présence d’une crypte en contrebas. Il est ceinturé de dix colonnes décorées de faux marbre, comme celles de la nef.

L’église romane est dominée par une flèche de style gothique, pratiquement reconstruite au siècle dernier.

Un vaste chantier de reconstruction des bâtiments conventuels, mis à mal par les Guerres de Religion, est entrepris de 1682 à 1692. Reconstruits en pierres calcaires locales, ils comprennent la sacristie, la salle capitulaire, le réfectoire, les cuisines, le dortoir et le logement de l’abbé.

Les peintures murales datant du Moyen Âge classique

Surnommée la "Sixtine de l’époque romane" par André Malraux, l’église de Saint-Savin possède l’un des plus vastes ensembles de peintures romanes d’Europe, réalisé pour les moines bénédictins de l’abbaye à la fin du XIe et au début du XIIe siècle. Chaque partie de l’église a conservé l’essentiel de son programme pictural.

Le porche est consacré au cycle de l’Apocalypse, tandis que des fresques dédiées à la Passion et à la Résurrection du Christ ornent les parois et la voûte de la tribune.

La quasi-totalité des parois de la crypte témoigne des péripéties du martyre de saint Savin et saint Cyprien, qui seraient morts à Cerisier (aujourd’hui Saint-Savin) au Ve siècle et auraient trouvé là leur première sépulture chrétienne, avant que les restes de saint Cyprien ne soient transférés à Poitiers quelques siècles plus tard.

La voûte CC-BY Renaud Camus

C’est dans la nef que se trouvent les décors les plus remarquables. Ils se déploient sur toute la voûte, longue de 42 mètres, soit une superficie d’environ 460 m². Les scènes retracent une cinquantaine d’épisodes empruntés aux livres principaux de l’Ancien Testament (la Genèse et l’Exode) : l’histoire d’Adam et Ève, d’Abel et Caïn, de Noé, d’Abraham, de Joseph et de Moïse. 14 scènes ont aujourd’hui disparu et 3 ont été déposées.
 
Le service Patrimoine et Inventaire de la région Nouvelle-Aquitaine (site de Poitiers), propose sur son site Internet une visite virtuelle des peintures murales de la voûte de l’église de Saint-Savin.
 

La médiation culturelle à l’abbaye de Saint-Savin

Le service éducatif de l’EPCC Abbaye de Saint-Savin sur Gartempe et Vallée des Fresques propose aux établissements de la Vienne des dispositifs pour faciliter les sorties scolaires.

Le dispositif "Découverte du Patrimoine"

Destiné aux 34 collèges publics de la Vienne, le dispositif, lancé conjointement par le département de la Vienne et les services départementaux de l’Éducation Nationale, répond à des objectifs tout à la fois culturels, pédagogiques et touristiques, et facilite l’accès à 23 sites patrimoniaux en prenant en charge les frais de déplacement.


Les visites guidées, le parcours scénographique et les interventions pédagogiques visent à rendre accessible pour les différents publics, notamment les jeunes, la richesse de ce patrimoine historique, pictural et architectural. Une chaîne YouTube a aussi été créée dans ce but en juin 2017.
 

Le parcours scénographique

Il s’organise autour des peintures de l’église abbatiale, sur les trois étages du bâtiment monastique. Cet équipement associant cinéma et multimédia vient à l’appui de la visite guidée. Il vise à rendre plus concrets l’art et l’histoire d’une époque lointaine et révolue, le Moyen Âge, par le recours aux moyens qu’offre le XXIe siècle.

Le Service Éducatif s’est doté de nouveaux outils numériques afin de faciliter la médiation auprès du public scolaire. Ainsi, TBI mobile et tablettes numériques permettent de mieux accompagner les élèves dans la compréhension de ce patrimoine exceptionnel. Au 1er étage, le parcours multimédia, aménagé dans les anciennes cellules des moines, offre ainsi plusieurs espaces d’interprétation qui abordent les peintures murales de Saint-Savin sous les angles historique, religieux et artistique au moyen de supports tels que maquettes, borne tactile avec visite virtuelle, vidéos, bandes sonores...

Toutes les demi-heures, l’auditorium situé au dernier étage, transformé en salle de projection, propose le visionnage de A fresco, docu-fiction de 25 minutes relatant la création des peintures de l’abbaye de Saint-Savin.



 Page suivante : visites guidées pour groupes scolaires, ateliers et conférences.


Visites guidées pour groupes scolaires, ateliers, conférences

L’abbaye bénéficie des interventions d’un enseignant chargé de mission auprès du service éducatif (Daac / Rectorat), qui développe et propose des activités en lien avec les programmes scolaires. Il se tient à la disposition des professeur.e.s pour préparer avec elles/eux leur visite ou bâtir un projet pédagogique.

Ses missions :

  • Conseiller et aider les enseignant.e.s qui cherchent à organiser une visite personnalisée ou à monter un projet pédagogique.
  • Concevoir et proposer plusieurs formules de visites-ateliers à finalité éducative (PDF - 2,9 Mo), adaptées au public scolaire et en adéquation avec les projets formulés par les professeur.e.s.
  • Produire et mettre à disposition des ressources pédagogiques.
  • Adapter l’action culturelle aux projets des établissements scolaires et aux attentes des enseignant.e.s.
  • Éventuellement, accueillir des jeunes dans un cadre extrascolaire (base de loisirs, centre aéré, MJC…).

Plusieurs types de formules sont possibles pour les enseignant.e.s ou accompagnateur.trice.s souhaitant faire découvrir le site de l’abbaye à leurs élèves : visites accompagnées par une médiatrice ou un médiateur du patrimoine, ateliers d’initiation aux pratiques artistiques, conférences (sur le site de l’abbaye ou hors les murs).

"Les P’tits explorateurs à Saint-Savin"

Cette nouvelle animation à destination du cycle 1 est rythmée par l’ouverture de trois boîtes mystère qui lancent chacune une thématique de découverte de l’église abbatiale : la pierre, le mobilier, la peinture murale de l’Arche de Noé.

Suivant le principe du jeu de Kim, il est ainsi proposé aux élèves une éducation sensorielle du site (ouïe, toucher, vue, odorat).

La visite "Apprendre à voir"

Elle offre aux élèves une première approche de l’architecture romane, de l’architecture monastique, du décor peint.

  • Durée : 2 heures maximum.
  • Public : cycle 3, cycle 4, lycée (2de et option arts plastiques ou histoire des arts).
  • Tarif : 4 €/élève, gratuit pour les accompagnateurs et le chauffeur.

La visite thématique "Explorer" (PDF - 974 ko)

Elle propose une approche sensible des lieux (maquettes, jeu de construction) adaptée aux programmes scolaires. Elle permet d’aborder de façon plus approfondie l’histoire de Saint-Savin et de la replacer dans son contexte.

Pour préparer la visite, le service éducatif propose de communiquer, par courrier ou par e-mail, des fiches thématiques à l’attention des enseignant.e.s et des élèves.

Thématiques des fiches :

  • “Vivre à Saint-Savin au Moyen Âge.”
  • “On construisait comment, il y a 1000 ans ?”
  • “Les peintures murales de Saint-Savin, une BD de 900 ans !”
  • Durée : 2h minimum.
  • Public : cycle 3, cycle 4, lycée (2de et option arts plastiques ou histoire des arts).
  • Tarif : 4 €/élève, gratuit pour les accompagnateurs et le chauffeur.

La formule visite + atelier "Observer et faire"

Elle combine la visite “explorer” et un atelier au choix :

  • “Initiation à la fresque”*
  • “Initiation à la calligraphie Caroline”
  • “Initiation à la sculpture”*
  • Durée : journée (5h, par ex. 10h - 12h30 / 14h -16h30).
  • Public : cycle 3, cycle 4, lycée (2de et option arts plastiques ou histoire des arts).
  • Tarif : 8 €/élève, gratuit pour les accompagnateurs et le chauffeur.

* Pour les établissements scolaires de la Vienne, l’initiation à la fresque et à la sculpture peuvent avoir lieu soit dans les ateliers pédagogiques de l’abbaye, soit dans les établissements scolaires. Dans ce dernier cas, les frais de déplacements sont facturés à l’établissement.

Pour les écoles élémentaires de la CCVG 86

L’abbaye de Saint-Savin propose une fois par an aux écoles élémentaires de la communauté de communes Vienne et Gartempe :

  • une visite gratuite (2h15 environ)
  • ou un tarif spécifique et unique de 5 € par élève pour une formule à la journée : visite du site et atelier d’initiation à une pratique artistique.

Contactez le Service éducatif pour plus de renseignements (rubrique "Contacts").

Les conférences "Approfondir"

Elles peuvent être associées ou non à une visite du site et données soit dans l’auditorium de l’abbaye, soit dans un établissement scolaire de la région (matériel fourni par l’établissement d’accueil : vidéo-projecteur, écran).

Thématiques des conférences :

  • “L’art mural en France au Moyen Âge”.
  • “La richesse thématique dans l’art mural médiéval”.
  • “L’image médiévale : le témoin d’une époque au service d’un langage didactique”.
  • Durée : 2h en moyenne (à définir avec l’enseignant.e selon le projet pédagogique).
  • Public : lycée (options arts plastiques, histoire des arts, arts décoratifs...), BTS Tourisme...
  • Tarif : 35 €/heure.
     

     Page suivante : les ressources éducatives, les contacts utiles pour monter un projet pédagogique avec l’EPCC Abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe

Les ressources éducatives

L’enseignant missionné par le Rectorat (Daac) auprès du service éducatif de l’abbaye participe à la conception des documents d’accompagnement  : frises chronologiques, fiches et livrets d’accompagnement, comptine, jeux pédagogiques (puzzle, maquette de l’Arche de Noé avec ses animaux). Ces documents sont disponibles soit au format papier (fiches, dossiers, jeux…), soit en format numérique et sur tablette (documents PDF, diaporamas, vidéos, documents sonores).

Pour faciliter la préparation de la visite, le service éducatif propose de communiquer ces documents aux enseignant.e.s qui le souhaitent, par courrier ou par e-mail.
 

Contacts - EPCC Abbaye de Saint-Savin sur Gartempe et Vallée des Fresques

  • Chargé de mission service éducatif Rectorat de Poitiers / Daac : Guillaume Garnier, professeur d’histoire-géographie, docteur en histoire moderne et contemporaine,
    educatif@abbaye-saint-savin.fr, guillaume.garnier@ac-poitiers.fr.

Contacts Réseau Abbatia

Président-directeur de l’abbaye de Saint-Savin et du réseau Abbatia : Xavier Bouyer.

EPCC Abbaye de Saint-Savin sur Gartempe et Vallée des Fresques / Réseau Abbatia

Place de la Libération
BP 9
86310 Saint-Savin
05 49 84 30 00
http://www.abbaye-saint-savin.fr
abbatia.eu

 
Accès en car
Saint-Savin se situe à 50 km à l’Est de Poitiers et à 50 minutes du Futuroscope.
Parking pour les autocars.

  • Accès par l’autoroute A 10 (Paris-Bordeaux) sortie 29 (Limoges).
  • Accès par l’autoroute A 20 (Paris-Toulouse) sortie 15 (Poitiers).
  • Accès par les N 10 (Paris-Bordeaux) ou D951 (Poitiers- Bourges).
  • Coordonnées GPS : N46 33 53.0 ; E0 51 58.0

Pique-nique : local pour se restaurer.

Horaires d’ouverture (visite libre)

Février, mars, novembre, décembre pendant les vacances scolaires (zone A) :

  • du lundi au samedi, 10h00-12h00 et 14h00-17h00,
  • dimanche 14h00-17h00.

Visites guidées

Avril à juin, septembre et octobre :

  • du lundi au samedi, 10h30, 14h30, 16h ;
  • le dimanche, 14h30, 16h.

Juillet et août : du lundi au samedi, 10h30, 14h30, 16h et 17h30.

Tarifs

Public scolaire : à partir de 4 € / élève.
Accompagnateurs : gratuité pour les enseignant.e.s qui accompagnent leurs élèves.

Portfolio
Documents joints

Établissement Public de Coopération Culturelle (EPCC) abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe.

Établissement Public de Coopération Culturelle (EPCC) abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe.