Dispositif ECLAD - Des espaces d'apprentissage qui favorisent la coopération et l'autonomie des élèves publié le 12/01/2021

3. Temps de mise en œuvre du projet

Après réception et installation du matériel, les enseignants ont pu utiliser celui-ci, en adaptant les enseignements en fonction des objectifs prédéfinis. Ainsi, plusieurs classes sont aujourd’hui dédiées au dispositif (5 sur les 6 prévues à l’origine), et le nouveau proviseur du lycée, M. Rémy Pluyaut souhaite favoriser et faire connaître la démarche auprès des membres de l’équipe éducative de l’établissement, mais aussi plus largement dans l’académie.

Les espaces d’apprentissages ainsi repensés et remodelés ne sont que des moyens mis au service d’une pédagogie différenciée, qui s’accompagne d’une évolution de la posture de l’enseignant.
L’équipe favorise l’utilisation d’outils numériques, type quizlet, padlet, wooclap, kahoot, learningapps pour favoriser la mémorisation, ou les blogs par exemple The little curiosity l’autonomie des élèves.
L’équipe du dispositif ECLAD propose ainsi une organisation des enseignements qui placent l’élève au centre des apprentissages - des élèves acteurs, des élèves qui coopèrent et collaborent, des élèves qui s’adaptent et s’approprient les espaces - et s’inspire en partie des principes de la "classe mutuelle"1, où les espaces d’apprentissage et l’utilisation du numérique sont repensés pour laisser de la place aux élèves.

Des obstacles techniques (commande et livraison du matériel) se sont présentés, ainsi que des imprévus (modification des services régionaux, pandémie, problèmes matériels), mais ceux-ci n’ont pas empêché la mise en œuvre du projet au service des apprentissages. Le travail d’équipe, et la solidarité des membres du dispositif ECLAD, en lien avec les services techniques de l’établissement et les services de la région Nouvelle-Aquitaine, ont permis de surmonter les freins et obstacles.

L’équipe a noté qu’il est parfois difficile d’emporter l’adhésion de l’équipe pédagogique qui n’est pas partie prenante du projet. Cependant, certains enseignants se sont montrés plutôt bienveillants et attentifs à la mise en œuvre du dispositif.

(1) Vincent Faillet, la métamorphose de l’école, quand les élèves font la classe