Dispositif ECLAD - Des espaces d'apprentissage qui favorisent la coopération et l'autonomie des élèves publié le 12/01/2021

La mise en œuvre du projet

1. Temps de réflexion

Dans un premier temps, les 7 enseignants1 partie prenante du projet se sont réunis à plusieurs reprises pour définir des objectifs pédagogiques communs.

Pour cela, ils sont partis des constats suivants :

  • le niveau des élèves est très hétérogène, et il est parfois difficile de gérer ces écarts de niveau en utilisant l’organisation habituelle des salles de classe.
  • Les élèves semblent avoir des difficultés en lecture-écriture plus importantes que par le passé.
  • Les élèves manquent parfois d’implication et d’autonomie dans les apprentissages, ainsi que dans le choix de leur projet de formation.

Il est alors apparu nécessaire de prévoir les moyens nécessaires à une pédagogie plus différenciée, et qui implique plus l’élève, et cela pour ne pas être "prisonnier" d’une organisation restreinte des espaces d’apprentissages : mobilier, matériel, disposition des espaces...

Cette organisation se devait d’être pensée au service des apprentissages, en favorisant les interactions entre pairs, le travail collaboratif, l’autonomie, et l’utilisation des outils informatiques. La réflexion pédagogique engagée par l’équipe s’est appuyée sur des expérimentations qui ont montré leur intérêt dans ces domaines. On pourra consulter, à cet effet, les travaux de Vincent Faillet, ainsi que les expérimentations et témoignages présentés sur le site "Archiclasse".

Séance d’anglais avec Manuelle Boucard, référente du dispositif, entretien avec Michel Caillaud (durée 05:25) (MPEG4 de 59.7 Mo)

(1) Mathilde Chevrel, Manuelle Boucard, Michel Caillaud, Isabelle Gaudineau, Philippe Huault, Fanny Retoré, Matthieu Vincent