Accueil : Arts plastiques

article Imargilation     -    publié le 28/01/2018

Exposition des élèves de terminale de spécialité au lycée Marguerite de Valois Angoulême

Imargilation
du 16 au 30 janvier 2018 au Bocal, Lycée Marguerite de Valois, Angoulême.

imargilation sculpture expo

A l’occasion d’un atelier d’une semaine à l’Ecole d’art du Grand Angoulême, les terminales de spécialité arts plastiques ont participé en octobre dernier à un stage de sculpture en immersion : forme, matière, couleur, dimension. Il s’agissait d’expérimenter les techniques traditionnelles du modelage et de les rapprocher de préoccupations artistiques contemporaines.

d’Auguste Rodin à Jean Baptiste Carpeaux, Jean Carriés, Elsa Sahal, Thomas Weber, Adel Abdessemed, Laurent Le Deunff, Laureline Galliot, Daniel Dewar & Grégory Gicquel, Bruno Delbonnel & Miquel Barcelo &Joseph Nadl, Antony Gormley, Lucio Fontana, Niki De Saint Phalle, Gabriel Orozco

Simple modelage en vue de créer un volume, travail des différentes surfaces, recherche de textures de surface variées, grâce aux effets des outils, des gestes, tout en conservant, améliorant, précisant, la forme. A partir de ces expérimentations libres, choix d’un objet pouvant s’inscrire dans la démarche de l’année (thématique), reproduction de l’objet manufacturé, agrandissement ; puis modification grâce aux gestes, aux différents états de la matière.

Chacun a retenu une pièce pour concevoir un projet d’œuvre hybride,une réalisation mettant en question sa thématique de l’année. La sculpture se confronte à une discipline artistique autre. Il s’agit de faire dialoguer deux disciplines artistiques distinctes, en une œuvre pluridisciplinaire.

« Faire coïncider le temps d’un point de vue, le temps d’une photo… » Leidy (installation + photographies)

« Dénoncer le non naturel, le synthétique, le faux. Reflet, beauté arrangée. Passage du temps, entre la vie et la mort. » Caroline (sculpture + photographie)

« L’ombre de l’ours en peluche, qui a été ré assemblé, forme un travail en 3D qui à l’aide de la lumière constitue une nouvelle figure, celle d’un petit garçon bidimensionnel. » Aurélie (installation + projection lumineuse)

« Utilisation du feu, j’ai voulu inverser le fonctionnement et le principe d’une bougie, la bougie est découverte grâce à la flamme qui brûle le papier qui recouvre la bougie. » Corentin (vidéo) « Sculpture, hybridation par la peinture, qui rend la sculpture peinture. Double hybridation, grâce à la photographie. Montrer l’enfermement du cheval. » Marine (sculpture, peinture et photographie)

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex