Accueil : Arts plastiques

article SAUFS ?     -    publié le 04/10/2017

du 6 octobre au 23 décembre 2017 FRAC Poitou-Charentes, site d’Angoulême

Visuelde l'exposition du 6 octobre au 23 décembre 2017 FRAC Poitou-Charentes, site d'Angoulême

Exposition de diplômés 2016 de l’ÉESI Angoulême & Poitiers,
commissariat Albertine de Galbert et Mathilde Ayoub

Un projet de l’École européenne supérieure de l’image en partenariat avec le FRAC Poitou-Charentes (Angoulême), les Galeries Lafayette (Angoulême), le Musée Sainte-Croix (Poitiers) et la Ville de Poitiers.

Hugo Baranger | Romain Debèze | Victor Dérudet | Loris Estival | Marjorie Garcia | Alma Gastrein | Gvantsa Gegelia | Ihintza-Chloë Hargous | Jérémy Herault | Morgane Julien | Gauvain Manhattan | Camille Pamart | Phlaurian Pettier | Fanny Pratt | Florence Voisin | Tomoko Yoshida

Soucieuse de l’accompagnement professionnel des artistes formés dans ses murs, l’ÉESI a conçu le projet d’une exposition des diplômés 2016. Près d’un an après leur sortie de l’école, les jeunes artistes ont été mis en relation avec les commissaires d’exposition invitées par l’école pour ce projet. Parmi l’évidente diversité des pratiques développées, elles sont parvenues à déceler un fil conducteur : notre rapport à la sécurité.

"Depuis la nuit des temps – et particulièrement au lendemain d’une élection présidentielle qui a vu l’extrême droite aux portes du pouvoir –, se pose la question de notre rapport à la sécurité. C’est autour de ce principe que l’humanité fait corps, mais c’est aussi pour se préserver de dangers parfois fantasmés qu’elle se déchire. Ce mot très galvaudé, a souvent été détourné par ceux qui manipulent par la peur pour imposer une domination, de la sphère familiale à celle du politique.

Comment des artistes dont la formation a coïncidé avec les attentats qui ont secoué la France en 2015 intègrent-ils dans leur pratique les problématiques liées au danger, à l’instabilité du monde dans lequel nous vivons ? Comment ouvrent-ils, selon des modalités très diverses, des espaces qui préservent, ou qui questionnent, la notion d’intégrité, qu’elle soit psychique, physique ou politique ?

Certaines des oeuvres aborderont l’instabilité liée au danger, la porosité, l’effondrement, d’autres la nécessité de protection, de préservation de l’espace intime, du rêve ou du sentiment d’appartenance sans lesquels l’ouverture à l’Autre, et au monde en général, semblent sinon empêchés du moins compromis."

Albertine de Galbert

  • Vernissage jeudi 5 octobre à 18h00
  • visite enseignants et personnes relais, le mercredi 11 octobre 2017 à 14h00

Retrouvez toutes les informations sur le site du FRAC Poitou-charente

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex