Accueil : Arts plastiques
Accueil >> Actualités >> Oeuvres permanentes >> Dan Graham...

article Dan Graham, Kaleidoscope / Doubled, à La Rochelle     -    publié le 23/06/2017

Jeux d’espace et d’optiques pour des promeneurs curieux.

1 2 
Kaleidoscope / Doubled Une installation in situ à expérimenter physiquement

Jeux d’espace et d’optiques pour promeneurs curieux.

"En octobre 2010, sur le parvis de la Médiathèque Michel-Crépeau à La Rochelle a été inaugurée Kaleidoscope/Doubled, née d’une commande publique rochelaise faite à l’artiste Dan Graham. A la fois photographe, vidéaste, sculpteur et critique, l’artiste Dan Graham questionne les rapports entre l’art et la ville. L’architecture est au centre de ses préoccupations pour sa capacité à révéler le sujet social.(...)"1
Le promeneur, passe de l’espace construit de la place à un espace imageant, il se trouve alors reflété dans le tube vertical d’un kaléidoscope géant.

ce que disent les lycéens qui on expérimenté physiquement
l’œuvre de Dan Graham installée à La Rochelle...

  • Vue de loin, nous avons découvert une construction faite de murs de verre courbés, ce volume posé devant la médiathèque provoque des illusions d’optique, des reflets qui métamorphosent la vision de l’esplanade.
  • Kaleidoscope / Doubled, œuvre de Dan Graham est une installation in situ visible à La Rochelle
  • en s’approchant de ce pavillon circulaire, on éprouve la double sensation de reflets et de transparences qui font se confondre par superpositions les architectures situées devant et derrière le visiteur.
  • En s’approchant on se voit dedans et on se rend compte qu’on peut entrer dans cette construction-sculpture circulaire.
  • Nos reflets sont énormes, comme dans les miroirs déformants des labyrinthes de fêtes foraines. C’est trop drôle !
  • Des plaques trouées nous empêchent de voir à travers l’œuvre mais on voit en reflets projetés sur les côtés les gens cachés derrière.
  • C’est un espace courbe, construit de vitres miroirs, qui déforment l’apparence du promeneur et l’incluent dans les images reflétées des remparts de la vieille ville de la Rochelle et de la place de la Médiathèque moderne.
  • Jeux de perceptions différentes de l’espace autour et jeux de perceptions déformées de sa propre figure dans les surfaces de miroir.

(1) Dan Graham - Anamorphoses et jeux de miroir - La Rochelle - Dossier de presse - 11 juin > 21 sept. - p. 4

« Précédente  1 2  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex