Accueil : Arts plastiques

article Cycle 4 - Marcher/Créer     -    publié le 06/07/2016    mis à jour le 07/07/2016

L’implication du corps de l’auteur dans la création au moyen d’un smartphone.

1 2 
  • Cycle 4
  • Question :
    • L’œuvre, l’espace, l’auteur, le spectateur
  • Questionnement :
    • la relation du corps à la production artistique (ici le déplacement du corps dans l’espace réel et l’espace vidéo)
  • Notions : espace, temps, geste
  • Compétences :
    • Expérimenter, produire, créer : S’approprier des questions artistiques en prenant appui sur une pratique artistique et réflexive. et Recourir à des outils numériques de captation et de réalisation à des fins de création artistique. Domaines du socle : 1, 2, 4, 5
    • Mettre en œuvre un projet : Faire preuve d’autonomie, d’initiative, de responsabilité, d’engagement et d’esprit critique dans la conduite d’un projet artistique. Domaines du socle : 2, 3, 4, 5
    • S’exprimer, analyser sa pratique, celle de ses pairs, établir une relation avec celle des artistes, s’ouvrir à l’altérité : Expliciter la pratique individuelle ou collective, écouter et accepter les avis divers et contradictoires. Domaines du socle : 1, 3, 5

•  Marcher / créer

Dans cette séquence les élèves ont pu étudier quelques œuvres emblématiques de l’histoire des arts et questionner la représentation du mouvement (de l’idée du mouvement au mouvement lui-même) de « L’homme qui marche » de Rodin aux déambulations des artistes contemporains…

Les élèves ont Expérimenté et réalisé des productions en rapport avec l’espace
Ils ont réfléchir sur l’espace : réel (celui dans lequel s’inscrit le corps /temps de la déambulation) et sur l’espace de la représentation (images saisies lors du déplacement du corps) (cadrage, point de vue).

• Dispositif de la séquence :

  • Nombre de séances : 3
  • Technique : téléphones portables et appareils photos numériques pouvant filmer pour les élèves qui n’ont pas de téléphone (ils sont peu mais il y en a encore !)
  • Lieu : dans l’espace du collège (intérieur/extérieur au choix de l’élève)

Déroulement de la séquence

- Séance 1

La première séance commence par ces deux verbes inscrits sur le tableau
MARCHER/CREER

Les élèves sont invités à définir le premier verbe Marcher à trouver des synonymes de celui-ci.
Ensuite les mêmes questions sont posées sur le verbe Créer .
Plus difficile de trouver !
Puis, je note au tableau la consigne suivante :

A l’aide de votre téléphone portable, concevez et réalisez une vidéo n’excédant pas 2 minutes et répondant à ces actions marcher/ créer .
Vous travaillerez par groupe de 2 ou 3.
Vous remettrez avant la fin de la séance votre projet par écrit en précisant vos intentions, le matériel utilisé, le lieu, le rôle de chacun dans le groupe. Un petit schéma explicatif est bienvenu.

Les élèves sont ravis à l’idée de travailler avec leur portable .
Cette demande soulève plusieurs questions de la part des élèves :

Peut-on raconter une histoire de vampire ?, peut-on courir ? pouvons -nous travailler dans la cour ? Les escaliers ?...peut-on utiliser plusieurs téléphones dans le groupe ?.

Je précise que je préfère que les productions soient centrées sur la création d’images plutôt que sur la narration. J’insiste sur le fait que la marche est au cœur du processus créatif, qu’il s’agit de capter le déplacement avant tout. il ne s’agit pas de raconter mais de marcher.

(pour avoir expérimenter cette séquence depuis plusieurs années, et connaissant la propension des élèves pour la production de films d’horreurs , de vidéos qui racontent une histoire, qui de fait s’éloignent dans cette séquence de mes objectifs d’apprentissages. )

Les élèves sont invités à faire des recherches et doivent avoir remis le dispositif de leur projet avant la fin de la séance.

Les groupes se forment et déjà certains élèves m’interpellent afin de questionner ma demande.

Les questionnements envisagés relancent les idées.

Comment marcher , déambuler ? (marcher / flâner, lentement rapidement, en avant en arrière…..)
Qu’est ce que j’imagine comme situation ? Quel lieu je choisi ? comment vais-je filmer, selon quel point de vue ? Qui filme dans le groupe ? (un ou plusieurs)…

Je passe de groupe en groupe afin de relancer ou de recentrer les projets ( certains élèves envisagent des projets irréalisables ! il faut parfois canaliser les imaginations !)

Avant la fin de cette séance les élèves ont commencé par faire des essais dans la salle.
Essais de points de vues variés, de choix de cadrage.

Les projets écrits sont remis en fin de séance.
Je demande aux élèves de prévoir le moyen de récupérer les images (cordon, clé….)

- Séance 2

Dès le début de la séance , j’invite les élèves à rappeler les consignes à mettre l’accent sur les actions marcher/créer.

Je remets les fiches projets et je demande laux élèves de mettre en œuvre leurs intentions et je leur précise de respecter les consignes de l’établissement si ils travaillent dans les couloirs.

Les élèves filment avec des qualités de portables différentes . Certains pensent que leur portable est trop vieux et que les images ne seront pas de qualité.

Les élèves reviennent plusieurs fois dans la séance me montrer ce qu’ils ont produit.

De ce fait, les élèves questionnent les productions, je les invite à voir et à refaire , à aller plus loin dans leur exigence.

Globalement, les groupes sont très enthousiastes (le fait de travailler avec leur téléphone leur plait beaucoup), il n’hésitent donc pas à refaire. (ce qui n’est pas toujours le cas !)

Les dispositifs mis en place sont variés , un groupe a tout de même représenter une situation narrative.

Un groupe a décidé de travailler dans la classe. Il a modifié son projet initial en demandant à un autre groupe de filmer leurs actions .

La difficulté fût d’ordre technique et pratique.

Des élèves n’avaient pas bien prévu la récupération des fichiers (oubli de matériel et parfois même pas de matériel du tout) Il s’agit d’une réalité qu’il est important de rappeler car elle perturbe parfois le bon déroulement de nos séquences.

Pour remédier à ce type de problème, j’ai investi dans une clé capable de récupérer les fichiers de divers téléphones, de carte SD etc…

Conseil : Il faut vraiment penser en amont à ce genre de matériel puisque les formats des téléphones sont très différents !

- Séance 3

Les vidéos sont projetées et présentées par plusieurs groupes.
Les élèves expriment leurs intentions et annoncent succès et déception.

La qualité des images intervient par comparaison entre les productions (deux groupes n’avaient pas de portables et de ce fait ont utilisé un appareil photo, la qualité est meilleure mais certains téléphones récents n’ont rien à leur envier !)

Émerge des questions énoncées au fur et à mesure des présentations.

  • Qu’est ce qui est important pour vous dans cette vidéo ?
  • En quoi est elle créative ? inventive ? :
  • Est-ce la façon de marcher ?
  • votre manière de filmer ? Le ou les points de vue utilisés ? Les cadrages que vous avez choisi ?

10 minutes avant la fin de la séquence, des œuvres sont montées aux élèves

  • (Je pense qu’elles pourraient aussi être aussi présentées en début de séance afin d’ouvrir les questionnements sur les démarches contemporaines )

 

- Page suivante : Oeuvres montrées

« Précédente  1 2  Suivante » Sur une seule page
- Fichiers multimédias

-  Vidéos

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex