Accueil : Lettres
Accueil >> Enseigner >> Collège >> Séance d’ac...

article Séance d’accompagnement personnalisé     -    publié le 04/06/2018

Mémoriser en classe les conjugaisons du présent de l’indicatif

1 2 

• Constat

Nous avons souvent l’habitude de construire une leçon avec nos élèves en cours puis de leur faire noter dans leur agenda « Apprendre la leçon ». Or, certains d’entre eux ne le font pas, et rares sont ceux qui savent vraiment apprendre.
Les séances d’accompagnement personnalisé ont été ajoutées à l’emploi du temps notamment pour devenir un temps d’apprentissage et d’assimilation de méthodes.

L’accompagnement personnalisé doit permettre à l’élève de se doter de méthodes pour accroître et consolider ses compétences et pour approfondir ses connaissances.
Circulaire n° 2011-118 du 27-7-2011 publiée au BOEN du 1er septembre 2011.

Mais comment aider nos élèves à apprendre ?

Pour répondre à cette question d’ordre pédagogique, il est intéressant de se tourner vers les sciences cognitives, qui se penchent sur le fonctionnement de la mémoire, des apprentissages, du raisonnement et de l’attention.

La séance proposée ici tente de mettre en pratique certaines recommandations émises par les sciences cognitives en matière de mémorisation.

• Principes généraux

Les sciences cognitives sont catégoriques sur un point : la capacité de mémorisation du cerveau humain est insuffisante pour retenir l’intégralité des programmes. Il nous incombe alors d’en extraire l’essentiel.

C’est pourquoi vous trouverez ci-dessous une leçon volontairement épurée sur les conjugaisons du présent.

un document Tableau des terminaisons du présent de l’indicatif (Word de 72.9 ko)

Tableau simplifié des conjugaisons du présent de l’indicatif.

Elle consiste en un tableau qui réduit au maximum les terminaisons à apprendre. Cela évite le découragement et favorise la qualité de la mémorisation. Il sera toujours temps, au fil des exercices, de réactiver les acquis sur les exceptions et verbes particuliers.
Ce tableau est surtout intéressant pour la première ligne. En effet, on remarque souvent que nos collégiens connaissent les terminaisons du présent mais qu’ils ne savent pas à quel verbe les appliquer.
Notre objectif ici est de remédier à ce problème.

Autre principe, toute mise à l’effort doit être mue par une motivation solide. Autrement dit, l’élève doit être partie prenante.
Pour qu’il adhère à une méthode il est nécessaire qu’il en comprenne les bienfaits. L’enseignant ne négligera surtout pas d’expliquer aux élèves les raisons pour lesquelles chaque activité leur est proposée, comme cela est précisé à chaque étape de la séance.

Autre évidence à prendre en compte dans la mise en place de notre séance : l’enseignant doit créer un climat propice et favoriser la concentration nécessaire à cette activité. Cela constituera l’étape 1 du cours.

Enfin, la séance s’appuiera sur deux principes clés de la méthode de mémorisation :

  • La mémorisation active : elle s’oppose à la mémorisation passive qui consiste à « lire et relire » la leçon, trop peu efficace, au profit de la récupération mnésique. L’élève doit aller chercher dans sa mémoire pour produire, formuler. C’est une condition fondamentale à l’assimilation.
  • Le feedback proche : qui consiste à une vérification immédiate de la restitution. Si la vérification est différée, elle est inefficace ; l’élève doit rectifier son erreur tout de suite pour en assimiler la correction.

• Proposition de séance

En amont, au cours précédent, les acquis sur le présent ont été réactivés, le tableau a été réalisé avec les élèves et sa mémorisation a été débutée selon la méthode suivante :

  • on lit le tableau non pas par colonne mais par ligne ;
  • on répète immédiatement à voix haute le contenu de chaque case, plusieurs fois, jusqu’à ce qu’il ne soit plus nécessaire de vérifier ;
  • on tente de reproduire le tableau à main levée et on vérifie immédiatement.

- Étape 1. Mise au calme, concentration et aide à la récupération mnésique

Dès leur arrivée en classe on propose aux élèves un exercice de concentration en leur expliquant que cet état est nécessaire pour favoriser la mémorisation.
Il est conseillé d’avoir au préalable déjà pratiqué ce type d’exercice de concentration pour éviter l’effet de surprise qui en diminuerait l’efficacité.

On demande aux élèves de sortir une feuille en silence en leur assurant qu’il ne s’agit pas d’un piège mais que nous allons poursuivre l’apprentissage commencé au cours précédent, on rappelle que nous avons déjà appris le tableau de conjugaison, puis on donne les instructions suivantes :

Mains libres, aucun élève ne doit faire autre chose que ce qui est demandé, aucune communication n’est autorisée, c’est un temps POUR SOI.

  1. Redressez votre dos, fermez les yeux, gardez la nuque droite et faites silence. (On peut fermer les yeux aussi pour leur montrer l’exemple, ils vérifient !)
  2. Inspirez profondément par le nez et soufflez fort par la bouche 3 fois, chacun à son rythme. Vous évacuez votre nervosité.
  3. Soyez attentif à la détente qui s’installe, notamment au niveau des épaules.
  4. Cette fois, lentement, inspirez profondément par le nez et soufflez fort par la bouche lentement.
  5. Toujours les yeux fermés, visualisez votre tableau de conjugaison, et récitez dans votre tête chaque titre de colonne.
  6. Dans un deuxième temps, vous allez retrouver pour chaque titre de colonne les terminaisons qui lui sont associées.
  7. Ouvrez les yeux.

- Étape 2. Auto-évaluation et feedback proche

On explique aux élèves que maîtriser cette leçon implique d’être toujours capable de retrouver ce tableau dans leur mémoire et que cette étape va leur permettre de vérifier si c’est le cas.

Voici donc les consignes :

  • Reproduisez votre tableau de conjugaison sur la feuille.
  • Vérifiez à l’aide de votre leçon et corrigez immédiatement vos erreurs s’il y en a.
  • Récitez une nouvelle fois le tableau et vérifiez immédiatement.

On précise que cette nouvelle récitation peut s’effectuer selon le ressenti de chacun.
Les élèves les plus fragiles auront besoin de vérifier colonne par colonne, les autres pourront produire une restitution complète d’un seul coup.

« Précédente  1 2  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex