Accueil : Lettres

article Écrire collectivement un extrait narratif     -    publié le 08/12/2013

Exercice d’écriture collaborative

• Activité

Placer les élèves dès l’ouverture d’un chapitre en activité d’écriture afin de révéler les acquis et les manques en matière de production narrative.

• Niveau

Classe de 6ème

• Contexte didactique

Séance placée en ouverture d’un chapitre sur le conte : travail d’écriture par groupe de deux élèves sur l’introduction d’un personnage adjuvant ou opposant (exemples de personnages proposés).

• Contraintes matérielles

Classe divisée en deux : une partie travaille avec le professeur sur des exercices de vocabulaire du conte et l’autre partie est mise en activité d’écriture collective autonome sur les ordinateurs grâce à un éditeur de texte collaboratif en temps réel (etherpad par exemple).
La salle doit pouvoir accueillir une classe entière (configuration double : salle de classe et ordinateurs : un élève par poste)
L’activité peut durer 1 à 2 heures avec changement des groupes en milieu de séance.

• Préparation avant de se retrouver devant les élèves

Le professeur aura au préalable créé, grâce à un éditeur de texte tel que etherpad ou framapad (http://epad.recit.org/) une note par groupe de deux élèves et aura pris soin de copier/coller chaque lien obtenu sur un document qui sera enregistré sur le réseau public de l’établissement.
Sur ce document figurera en face de chaque lien le nom des élèves du groupe constitué ; cette action peut aussi être faite au moment où le document est ouvert par les élèves, leur laissant le choix de leur groupe.

• Compétences nécessaires au professeur

Prise en main très simple de l’éditeur de texte.
Les élèves s’approprient l’outil très facilement. Une messagerie interne leur permet par ailleurs de communiquer à l’intérieur du groupe, de critiquer et enrichir leur production en corrigeant d’éventuelles erreurs.
Le professeur peut lui aussi intervenir grâce à cette messagerie et apporter conseils et corrections.

• Plus-value par rapport aux pratiques traditionnelles

L’exercice d’écriture est redouté par les élèves, notamment par ceux qui sont en très grande difficulté mais l’écriture collaborative entraîne une adhésion très rapide : chaque élève est acteur de la production et apporte une aide à son co-auteur ; il n’y a pas une distribution des rôles figée.
L’activité est silencieuse ; en effet les élèves de chaque groupe communiquent par le chat interne. Le professeur peut ainsi mener en même temps une autre activité avec le reste de la classe.
Le professeur a, grâce à l’éditeur de texte collaboratif, la possibilité de visualiser la progression du travail de chaque groupe et peut ainsi, en classe entière, revenir sur celle-ci et comparer deux productions grâce à un video-projecteur.
Une deuxième séance d’amélioration des textes peut être proposée ultérieurement dans le chapitre après l’analyse de contes ayant permis la mise à jour de stratégies d’écriture ainsi que de leurs enjeux.

• Récit bref

  • Lors d’une séance de deux heures, la classe est divisée en deux et sont ainsi proposées aux élèves deux activités distinctes menées conjointement.
  • Tandis qu’un groupe travaille sur le vocabulaire du conte par l’intermédiaire d’exercices, l’autre est sur les ordinateurs (un élève par poste) pour rédiger un extrait de conte.
  • Chaque élève, au moment de l’ouverture de la "note" collaborative, s’identifie par son prénom associé à une couleur.
  • Les élèves sont en autonomie et s’entraident par l’intermédiaire de la messagerie interne ; ils enregistrent leurs productions, à la demande du professeur, à intervalles réguliers (tous les 1/4 d’heure dans le temps imparti). Le professeur peut intervenir grâce à cette messagerie.
  • A la fin de la séance, il est nécessaire d’enregistrer sur un document texte une sauvegarde des productions des élèves (par un copier/coller) même si les travaux sont archivés sur l’éditeur de texte (au lien indiqué au départ).
  • Les productions seront réutilisées au cours du chapitre en vue d’ un enrichissement et pour corriger les erreurs.

• Compétences socle commun

Compétence 1 :

  • Rédiger un texte bref, cohérent et ponctué, en réponse à une question ou à partir de consignes données
  • Utiliser ses capacités de raisonnement, ses connaissances sur la langue, savoir faire appel à des outils variés pour améliorer son texte

Compétence 4 :

  • Utiliser, gérer des espaces de stockage à disposition
  • Participer à des travaux collaboratifs en connaissant les enjeux et en respectant les règles
  • Saisir et mettre en page un texte
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex