Accueil : Autour des langues

article Installation du comité stratégique des langues     -    publié le 09/05/2011

1 2 

• Communiqué de presse

Luc Chatel, ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative a installé le comité stratégique des langues, lundi 4 avril 2011. Ce comité a pour mission de faire des propositions qui permettront de donner une impulsion nouvelle à l’apprentissage des langues en France. Il est présidé par Suzy Halimi, présidente honoraire de l’université Paris 3.

Ce comité, composé d’experts et de personnalités reconnues dont Claude Hagège, Claude Bébéar et le Sénateur Jacques Legendre, aura pour mission de faire des propositions afin de donner une impulsion nouvelle à l’apprentissage des langues en France.

La maîtrise de langues étrangères, notamment celle de l’anglais, est aujourd’hui une compétence fondamentale pour les élèves, aussi bien dans la poursuite de leurs études que pour faciliter la recherche d’un emploi en France ou à l’étranger et favoriser les échanges.
Le comité stratégique des langues a pour objectif de formuler des propositions concrètes visant à refondre l’enseignement des langues en France, dans une société de la connaissance et de l’information mondialisées. Aussi veillera-t-il à respecter la pluralité linguistique qui constitue une richesse culturelle.

Ce comité se penchera sur la progression de l’acquisition et la maîtrise des langues de la maternelle au baccalauréat et sur d’éventuelles modifications de la répartition du volume horaire à chaque niveau afin de gagner en efficacité.

Il envisagera notamment la question de l’apprentissage précoce des langues ainsi que l’apport des nouvelles technologies dans l’enseignement des langues.

Enfin, la question de la mobilité des jeunes et des enseignants constituera un autre axe de la réflexion du comité.

Un rapport d’étape sera remis au ministre au mois d’octobre prochain ; le rapport définitif est attendu pour la fin 2011 en vue de propositions à la rentrée 2012.

- Luc Chatel - 04/04/2011

• Fiche de synthèse sur l’enseignement des langues vivantes

- Objectifs généraux

L’enseignement des langues vivantes s’inscrit, depuis 2005, dans une perspective européenne en prenant appui sur un cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) qui fixe des niveaux à atteindre à la fin de l’école élémentaire (niveau A1), à la fin du collège (niveau A2), à la fin de la scolarité obligatoire (B1) et à la fin du lycée (niveau B2).

À l’école élémentaire

L’apprentissage d’une langue étrangère est obligatoire dès le CE1.

L’initiation à une langue étrangère peut commencer dès le cours préparatoire.

Le niveau A1 est validé en CM2 dans le cadre du socle commun de connaissances et de compétences.

Le numérique contribue à l’apprentissage des langues :
700 dispositifs de visioconférences sont implantés dans des écoles pour faciliter les liens avec des établissements étrangers.

Au collège

Pour la LV1, le niveau A2 du CECRL est validé au diplôme national du brevet (DNB).

Pour renforcer la pratique des langues vivantes, des ateliers d’anglais centrés sur l’oral sont proposés dans le cadre de l’accompagnement éducatif (entre 16 h et 18 h).
En 2009-2010, les langues vivantes ont représenté 6,8 % du temps consacré à l’accompagnement éducatif dans les collèges publics.

Au lycée professionnel

Deux langues vivantes sont étudiées dans les filières tertiaires.

Au lycée général et technologique : les nouveautés de la réforme

« Précédente  1 2  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex