Accueil : Histoire des arts

article Alexandre, le grand helléniste     -    publié le 27/06/2011

1 2 3 4 5 

• Présentation du projet pédagogique

Des activités vous sont proposées pour aborder un personnage fascinant : Alexandre le Grand. Ces différentes activités qui concernent plusieurs disciplines offrent l’opportunité d’un décloisonnement et finalement d’un travail pluridisciplinaire qui peut répondre aux préconisations de l’enseignement de l’Histoire des Arts.

Niveau  : Sixième

Disciplines conviées : Lettres, Histoire, Géographie, Arts Plastiques, SVT, Anglais.

Références au programme d’histoire du collège : Thème 3 - ALEXANDRE LE GRAND -
CONNAISSANCES.
Le personnage d’Alexandre, ses conquêtes et leurs conséquences (fondation de villes, hellénisation).
L’exemple d’une cité hellénistique montre qu’au sein de ces fondations, cultures grecque et indigène coexistent ou fusionnent.

- Objectifs disciplinaires :

- Connaître Alexandre le Grand. Ses origines, son éducation (donc Philippe II et Aristote).
- Connaître ses représentations et donc le sculpteur Lysippe et le peintre Apelle.
- Ses conquêtes militaires, son empire et donc la géographie de l’Orient.
- Le modèle de civilisation qu’il a déployé : la koinè.
- Comprendre les principes de l’Urbanisme hellénistique et la fondation de villes.
- Etudier Alexandrie d’Egypte : ses monuments, son creuset culturel.
- Connaitre les techniques de l’archéologie en observant l’équipe de Jean-Yves Empereur et les sciences fondamentales auxiliaires de l’archéologie :
- Comprendre ce qu’apportent au savoir la Numismatique, la Philologie, la Philosophie, la Cartographie, la Géographie, l’Histoire, la Littérature, la Topographie, la Chimie, la Botanique, l’Astrologie…
- Approcher l’art hellénistique. Le Pathos.
- Comprendre les influences des cultures les unes sur les autres.
- Savoir ce qu’est l’Egyptomanie : ex : la passion romaine pour les paysages nilotiques (peinture et mosaïques).
- Comprendre la nécessité de visiter les musées, de commercer intellectuellement.

- Présentation de la démarche pédagogique :

  • Démarches : L’étude repose sur l’héritage qu’a laissé Alexandre à l’humanité. Nous verrons des représentations d’Alexandre (sculptures, mosaïques, monnaies).
    Nous prendrons connaissance de son épopée (description d’une mosaïque d’une de ses batailles).
    Nous travaillerons avec des cartes géographiques pour replacer les villes créées par Alexandre dans leurs états actuels, pour considérer l’ampleur de son empire.
    Nous expliquerons sa volonté de fusion culturelle entre les peuples conquis.
    Nous constaterons l’adoption de cultes orientaux par l’Occident.
    Nous travaillerons avec la chronologie, lors d’une activité en anglais.
    Nous travaillerons sur un texte de Plutarque relatant la création d’Alexandrie d’Egypte.
    Nous décrirons cette ville.
    Nous découvrirons la vogue de l’Egyptomanie.
  • Fil rouge : Alexandrie d’Egypte a été choisie, car l’activité assidue de la mission archéologique dirigée par Jean-Yves Empereur - d’une part, et la construction de la nouvelle bibliothèque- d’autre part, donnent d’extraordinaires espoirs d’ouverture de nos connaissances sur les cultures du passé et du futur.
    Alexandrie dans l’imaginaire est porteuse de tout l’héritage oriental, égyptien et grec, auquel s’est ajouté bon gré, mal gré* celui des Romains (*malgré la méchante Cléopâtre VII, fatale monstrum, selon Horace).
    Le lien s’est rétabli entre les savoirs de la plus Haute Antiquité et ceux du monde méditerranéen. Grâce à Alexandre, le patrimoine n’a cessé de croître et de se transmettre au fil de l’éclipse des civilisations toujours dans le sens du progrès.
    Il nous parait plus intéressant de manipuler une matière vive comme l’archéologie, plutôt que de proposer les notions « classiques » qui figurent déjà dans tous les manuels.
  • Nature et objectifs de l’évaluation  : on appréciera la participation aux activités proposées, la mobilisation des connaissances sur la civilisation grecque classique, la capacité de :
    - Connaître et utiliser les repères suivants : Alexandre le Grand, 333-323 av. J.-C., l’empire d’Alexandre, Alexandrie sur une carte de l’Orient hellénistique
    - Raconter : L’épopée d’Alexandre
    - Décrire : La cité hellénistique, les matériels archéologiques et artistiques inhérents à l’époque étudiée.
    un document La démarche pédagogique (Word de 34 ko)

    Alexandre, le grand helléniste

« Précédente  1 2 3 4 5  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex