Accueil : EduQuébec

article Etude des paysages de Montréal et de Québec     -    publié le 27/08/2007    mis à jour le 22/06/2012

Lycée professionnel - Terminale BEP

1 2 

• Etude du paysage urbain d’une métropole nord-américaine : Montréal

- Pistes pédagogiques

le port de Montréal

Le port de Montréal

1/ Localiser Montréal sur un planisphère, puis sur des cartes du Canada et de la province du Québec. Métropole québécoise, Montréal concentre près de la moitié de la population de la province dans son agglomération urbaine, qui compte 3,5 millions d’habitants. À elle seule, la nouvelle ville de Montréal regroupe 1,8 millions d’habitants, soit presque toute la population de l’île de Montréal. Seconde métropole canadienne, Montréal n’est devancée que par Toronto, qui compte plus de 5 millions d’habitants.

Une île, un fleuve, une ville... Montréal doit sa création et sa croissance à un site géographique avantageux à bien des égards. L’île de Montréal, d’une superficie de 500 km², est en effet située au confluent du fleuve Saint-Laurent et de la rivière des Outaouais, autre point de rencontre de deux bassins versants drainant un territoire immense : celui des Grands Lacs et de l’Outaouais. Au sud comme au nord de l’île, des rapides tumultueux ont longtemps constitués des barrières naturelles à la navigation, faisant de Montréal un point de chute obligé. La construction du canal Lachine au 19e siècle, puis celle de la Voie maritime à la fin des années 50, ont permis de contourner ces obstacles.

2/ Description de plusieurs photographies :

Une du centre-ville et de son CBD puis une seconde du vieux-Montréal, pour aborder les différentes fonctions :

Le CBD de Montréal

Le CBD de Montréal

MONTREAL( DOC 2)

Montréal : vue des différents
types de construction dans la ville (Documents 2)

Puis choisir d’autres photographies afin de dégager les caractères spécifiques de la métropole montréalaise. ex : les transports, les banlieues, la pollution, les transformations de la ville...

3/ Réaliser un croquis d’interprétation à partir de l’une des photos, privilégier une vue d’ensemble (celle de Montréal des îles et du pont est parfaite).

Vue de Montréal

Vue de Montréal

Il sera ainsi possible de bien mettre en évidence le fait que Montréal est située sur un ensemble d’îles au coeur de montréal, d’où l’importance des ponts (dont le plan Champlain). Sur cette photographie, on fera remarquer la densité du bâti ainsi que les différents types d’espaces bâtis. Il est toujours possible de compléter l’étude avec le site Googlemaps et des plans ou des images satellitales, notamment si l’on veut travailler sur les axes de communication qui sont déterminants dans une grande métropole ou pour être capable de situer la photographie sur un plan.

Légender ce croquis

4/ Qu’y a-t-il de commun entre cette métropole nord-américaine et une métropole européenne comme Paris ? Faire rappeler préalablement les distinctions entre les métropoles d’Amérique du nord et celles d’Europe (centres-villes et banlieues)

Pourquoi le centre-ville de Montréal ne correspond-il pas à la partie la plus ancienne de la ville comme en Europe ? Aller sur le site du vieux-Montréal et le comparer aux centres historiques des métropoles européennes. Montrer qu’il conserve lui aussi une sorte de mémoire de chaque période avec une architecture différente. Vous apprendrez même qu’une partie de la ville était fortifiée au 18° siècle. Aujourd’hui le Musée de Pointe-à-Caillère s’efforce de faire revivre ces vestiges (insister sur la notion de mise en valeur du patrimoine). Montréal est donc très différente de la plupart des métropoles nord-américaines qui ne dispose pas de vieux centre-historique.

« Précédente  1 2  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex