Des documents accessibles publié le 12/05/2014  - mis à jour le 17/07/2018

principes à garder à l'esprit lorsqu'on propose un support à ses élèves

12

Au-delà des connaissances, une attitude

 Ce que je vois n’est pas nécessairement ce que le ou les élèves voient. Ce principe est valable sur des situations aussi banales qu’une préAO videoprojetée qui est lisible sur l’écran individuel de l’enseignant et qui ne l’est plus pour l’élève du fond de la classe (couleurs, résolution d’écran…).
 Penser ses supports d’enseignement comme devant être lus et compris dans des contextes très variés est donc fondamental et doit devenir une préoccupation du quotidien. C’est un effort mais avec le temps et l’expérience cette rigueur devient réflexe.
 Les élèves en difficulté sensorielle ou cognitive doivent apprendre à s’adapter, mais leur effort peut être utilement soutenu si on se pose les bonnes questions.
 Chaque personne est différente, mais il est souvent possible de repérer des types de présentations qui soulageront un élève et apporteront aussi un bénéfice aux autres. D’autant que les élèves souffrant d’un handicap préfèrent éviter d’être distingués du reste de la classe par la mise en place de dispositifs particuliers.
-> repérer, questionner l’élèves, expliquer à la classe pour faciliter la compréhension et l’intégration.

Du son pour compléter l’écrit

 Il existe des scanners intégrés dans une souris qui sont livrés avec un OCR21, et permettent d’obtenir aisément une copie numérique de tout texte, lequel peut ensuite être lu avec un outil de synthèse vocale. Voir un article de Bertrand Lambard (DSDEN Charente Maritime) sur le sujet.
 L’usage de baladeurs MP3 peut également faciliter les apprentissages notamment pour les élèves dyslexiques (voir témoignage d’une enseignante d’anglais dans un autre atelier).

En savoir plus

 Un article sur Wikipédia : L’accessibilté numérique
 Sur le site de l’inspection académique de Charente Maritime, solutions informatiques pour le handicap
 Il existe des structures locales ou nationales telles les associations HandicapEcole (au niveau de l’académie de Poitiers) où il est possible de venir apprendre la bureautique et Dyspraxie France (au niveau national) où des outils sont proposés.
 Sur le site Eduscol des ressources pédagogiques adaptées souvent en lien avec le CNED avec de plus en plus de documents mis en ligne.

 Autre témoignage de Cédric Couvrat : Les TICE au service de l’intégration.
 Pour le contacter par formulaire : Cédric Couvrat.

(1) OCR : optical character recognition, en français reconnaissance optique de caractères.