Monter un projet pédagogique avec les Archives 16 publié le 24/05/2019

Archives départementales de la Charente - Angoulême

Présentation des Archives départementales et de leurs missions

Les Archives départementales ont été créées sous la Révolution française, par la loi du 5 brumaire an V (26 octobre 1796), afin de conserver les archives d’Ancien Régime et des administrations révolutionnaires relatives aux départements.

Rattachées à la Préfecture au XIXe siècle et pendant la plus grande partie du XXe, elles sont depuis les premières lois de décentralisation un service du Conseil départemental.

Les Archives départementales de la Charente sont installées à Angoulême sur deux sites de conservation : le bâtiment principal, inauguré en 1969, a été réhabilité en 2016 et recouvert à cette occasion de plaques métalliques perforées représentant un dessin de François Schuiten, L’archiviste. La mise en service du bâtiment annexe date de 1999.

Depuis 2014, les Archives départementales de la Charente assurent aussi la gestion et l’animation de l’Espace Mémoriel de la Résistance et de la Déportation, qui a vocation à valoriser les sources relatives à la Seconde Guerre mondiale et à entretenir le devoir de mémoire.

La double identité des Archives départementales, à la fois service administratif et établissement patrimonial, influe sur la nature de leurs missions.

Quatre missions principales

Collecter

Les services départementaux d’archives gèrent les archives publiques produites et versées par les services de l’État ayant leur siège dans le département et recueillent en dépôt celles des communes qui le souhaitent. Les Archives départementales conservent également des archives privées (familles, entreprises, associations…), principalement reçues par don.

Classer

Opération de mise en ordre intellectuelle et physique, le classement est une étape qui permet de garantir la valeur de témoignage et d’authenticité des documents composant un fonds. Il s’agit de reconnaître des unités de description et de les ordonner selon un ordre hiérarchique logique dans le respect du cadre de classement en vigueur.

Les archives sont évaluées, sélectionnées et classées pour une conservation ad vitam aeternam, en fonction des enjeux administratifs, historiques ou juridiques auxquels elles renvoient.

Conserver

Les Archives départementales veillent à la conservation des documents par un conditionnement et un stockage dans des locaux adaptés, par des campagnes de restauration, de reliure et de numérisation. Les archives conservées doivent être mises à disposition des citoyens dans les meilleures conditions matérielles. Elles font partie du patrimoine de la Nation.

Communiquer et valoriser

Le principe de libre accès des citoyens aux archives de la Nation est stipulé dans la loi révolutionnaire du 7 Messidor an II (1794). De là découle la mission de service public des Archives départementales, qui orientent les recherches des usagers en salle de lecture et valorisent les fonds d’archives auprès des publics, notamment du public scolaire, à la faveur d’actions de médiation.

Les Archives organisent dans le cadre de leur programmation culturelle semestrielle des expositions, journées d’études thématiques et cycles de conférences.

La bibliothèque et la salle de lecture

À la faveur du développement des recherches historiques, l’archiviste Paul de Fleury crée, en 1886, la bibliothèque d’étude et d’histoire des Archives départementales de la Charente. Elle réunit aujourd’hui des ouvrages patrimoniaux et administratifs, des publications légales et une importante collection de presse ancienne locale.

En salle de lecture, le public dispose, en accès direct, de guides, d’inventaires, de répertoires et d’ouvrages historiques de référence pour l’aider dans ses recherches.

La bibliothèque en ligne

Les instruments de recherche, tels que par exemple le répertoire des microfilms (PDF - 134 Ko) ou la liste des fonds iconographiques (PDF - 39 Ko), ainsi que certains fonds d’archives sont progressivement mis en ligne : les collections de presse locale ancienne et certains ouvrages du fonds patrimonial font par exemple partie des fonds numérisés disponibles.

Il est possible de suivre la progression de la numérisation dans la rubrique “Échos de la numérisation”, sur le site Internet des Archives départementales de la Charente.

 Page suivante : les ateliers éducatifs proposés par les Archives départementales de la Charente.

Portfolio