L’éducation plurilingue : un défi contemporain publié le 13/12/2018

 Plurilinguisme et pluriculturalisme : c’est sur ces deux concepts majeurs, introduits pour la première fois dans le CECRL en 1996, que les experts invités par l’AEFE (Agence pour l’enseignement français à l’étranger) et le CIEP (Centre international d’études pédagogiques) se sont penchés en novembre dernier. Toutes leurs contributions sont à présent disponibles sur le site de l’AEFE.

 Aussi diverses et variées soient-elles du point de vue de l’angle d’attaque, elles nous permettent toutes de prendre conscience des enjeux liés à l’éducation plurilingue et des défis que l’éducation nationale doit relever.
Pour reprendre les propos de Madame Fabienne Paulin-Moulard, doyenne du groupe des langues de l’Inspection générale, il s’agit aujourd’hui de conforter la diversité des langues, de passer du multilinguisme au plurilinguisme en renforçant le travail et la formation inter-langues, de favoriser la prise de conscience du plurilinguisme inhérent à l’école (langue de scolarisation, langues régionales, langues minoritaires, langues "étrangères", langue comme matière, langue de chaque matière) et enfin de reconnaître et de prendre en compte la biographie langagière de l’élève.

 Vous pourrez entre autres découvrir le projet européen EOL (Environnements d’apprentissage Optimisés pour et par les Langues vivantes), un projet de recherche action porté et coordonné par la France. Monsieur Erin, Inspecteur Général d’allemand, en présente les grandes lignes tout en étayant son propos d’exemples concrets.

Document joint

Programme du colloque "L’éducation plurilingue : un défi contemporain" (novembre 2018)