Corriger à la voix ? (TraAM) publié le 04/07/2019  - mis à jour le 15/07/2019

Expérience de corrections à la voix et réflexions pour une activité de relecture active de la copie par l'élève

logo_traam_small

Cet article a été rédigé dans le cadre des TraAM 2018-2019 qui invitaient à s’interroger ainsi : quelles pratiques innovantes le numérique (ressources et outils) permet-il d’impulser pour enseigner l’oral en classe de français/LCA ?.

À Poitiers, le groupe Lettres et numérique de l’académie a particulièrement exploré l’axe suivant dans ses travaux : pratiquer l’oral et l’analyser pour s’améliorer.

La page de référence sur éduscol : Les travaux académiques mutualisés (TRaAM) : des laboratoires des pratiques numériques.


Origine du projet

Ce projet d’amendement par la voix est né de constats généraux sur la correction des copies et sur les copies corrigées :

Illustration du TraAM

  • la copie n’offre pas toujours une place suffisante pour y inscrire des conseils précis, nuancés, personnalisés
  • les annotations ou commentaires ajoutés sur la copie ne sont pas toujours lus par les élèves
  • le commentaire écrit de l’enseignant peut parfois figer la correction, alors que l’on attend une action de correction de la part de l’élève

Organisation du projet

Contexte numérique de l’établissement : collège connecté avec une tablette individuelle par élève, connexion à internet grâce au wifi.

 L’expérience a été menée sur une année avec une classe de sixième et ponctuellement avec une classe de quatrième.

Page suivante : Présentation du projet