Accueil : Lettres

article Utiliser le schéma actantiel pour étudier une œuvre intégrale     -    publié le 07/06/2010

- Activité

Acquérir un outil d’analyse. Compléter les schémas actantiels dans le cours de l’étude d’une œuvre intégrale et fournir aux élèves un outil didactique qu’ils puissent réutiliser de façon autonome.
Niveau : (3ème /) 2de (et Première).

- Contexte didactique

Lors d’une séquence consacrée à l’objet d’étude « Le théâtre : les genres et registres », il s’agit de proposer une Pré-AO (Impress Open office par exemple) à compléter par les élèves pour effectuer une étude des schémas actantiels.

- Contraintes matérielles

La première utilisation du schéma en classe entière nécessite l’utilisation d’un vidéo-projecteur. Par la suite, l’application de l’outil (confié aux élèves après la séance sur un dossier-classe placé sur le réseau de l’établissement), peut être effectuée à titre d’exercice en salle informatique ou de manière autonome, à la maison, ils peuvent compléter ces schémas à partir d’autres œuvres, les placer sur leur clef USB et les présenter devant la classe individuellement en début de séance.

La présentation du schéma que l’élève s’est réapproprié peut alors donner lieu à une évaluation.

- Préparation (avant de se trouver devant les élèves)

Le professeur, au moment qu’il jugera opportun dans la construction de sa séquence, prépare un ensemble de quelques diapositives. Les premières expliquent le principe de fonctionnement du schéma. Les suivantes sont laissées vides pour être complétées. Les dernières présentent la correction prévue par le professeur.

- Compétences nécessaires au professeur

Le professeur doit savoir utiliser les fonctions les plus simples d’un logiciel de présentation (créer des zones de texte et les animer de manière chronologique, voire affecter des sons aux événements) et déposer un fichier sur le réseau de l’établissement.

- Plus-value (par rapport aux pratiques traditionnelles)

Cet exercice permet aux élèves de concevoir le schéma actantiel comme une dynamique, un outil de réflexion collective ou individuelle qu’ils peuvent s’approprier et non comme une explication figée et fort abstraite.

- Récit bref

Après avoir étudié la scène d’exposition d’Andromaque en seconde, les élèves, souvent en difficulté face à la langue de Racine, ne parviennent pas à mémoriser les noms des personnages, leurs buts, les enjeux… L’utilisation des schémas va permettre de contourner ce premier obstacle en traduisant visuellement les situations, en matérialisant les forces. (D’autres schémas peuvent être envisagés au tableau en parallèle suggérés par les élèves à propos d’autres œuvres).
Par exemple, dans Andromaque, le professeur construit un premier schéma autour du personnage éponyme, puis il laisse le soin aux élèves de le reproduire chez eux ou en salle informatique par groupes, en l’appliquant aux autres protagonistes.
A partir de Germinal, le professeur propose un premier schéma correspondant à la situation actantielle d’Étienne Lantier au début de l’œuvre et les élèves construisent le schéma lorsque celui-ci se trouve impliqué dans la lutte politique. Ainsi, la classe mesurera l’évolution du personnage et l’élargissement de sa vision du monde – de l’individuel au collectif – au cours du roman (Objet d’étude de première : Le roman et ses personnages : visions de l’homme et du monde ).
Le travail collectif de la séance se conclut sur une correction du professeur et les élèves sont invités à récupérer le document sur le réseau.
Dans le cadre d’une seconde étude d’œuvre intégrale, les élèves doivent utiliser cet outil de manière autonome. Il peuvent être conduits en salle informatique pour réaliser les différents schémas actantiels correspondant à Etienne Lantier au cours de l’étude de Germinal par exemple ou de Saint-Julien l’Hospitalier (Trois contes) de Flaubert. Ils sont ainsi amenés à voir que l’analyse actantielle évolue au cours d’une même œuvre et que cela donne lieu à une interprétation de la visée du roman.

- En annexe

Présentation du schéma avec un exemple.

- Compétences B2i (qui peuvent être validées à l’issue de cette activité.)

Collège : C.1.1 – C.1.2 – C.1.3 – C.3.1.
Lycée : L.1.1 – L.3.1.

- Document joint
un document Le schéma actantiel (OpenDocument Presentation de 49.3 ko)

Exemple d’exploitation sommaire

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex