Accueil : Pédagogie - Direction des services départementaux de l'éducation nationale du 16

article Ecriture et univers sonores     -    publié le 18/10/2010

Le projet des CE2/CM1 de l’école Jean Mermoz à Angoulême consiste à mettre en mots, mettre en voix, mettre en sons différentes rencontres vécues par les élèves. Ils font appel à une mémoire individuelle et à une mémoire collective, aidés en cela par l’artiste musicien Didier Fréboeuf.

• Transversalité de la maîtrise de la langue

La description ci-dessous d’une séance du projet a pour ambition de montrer une expérience guidée par la construction conjointe de compétences en français et en éducation musicale.

A noter ici, l’investissement des élèves que l’on peut relier à deux facteurs réunis dans ce projet :

  • D’une part, une situation riche en émotions et en découvertes en raison des qualités artistiques et relationnelles des musiciens.
  • D’autre part, l’engagement de l’enseignante par une préparation des élèves à l’événement, la mise en place d’un cadre favorisant la parole, l’échange, la communication et la projection dans des activités futures.

• Rencontre avec un artiste musicien : Didier Fréboeuf

La séance démarre par une prise de contact avec les élèves par un "moment de musique", une présentation d’instruments (mélodica, gong, tambour thaïlandais). C’est l’occasion d’écouter et de qualifier un son qui dure (gong) de rapprocher certains instruments les uns des autres (mélodica, accordéon, harmonica).

un document Présentation du mélodica (Flash Video de 1.2 Mo)
Présentation du mélodica (Flash Video de 1.2 Mo)
Questionnaire

Entre chaque "moment de musique" les élèves posent des questions à Didier de manière un peu informelle mais en s’appuyant sur des questions préparées au préalable en classe. Ces questions concernent le métier de musicien (concert, organisation du travail), sa formation.

Ensuite vient un moment de clarification du projet, occasion pour les élèves de parler du projet antérieur mené au premier trimestre, de présenter une affiche préparée en classe sur laquelle sont notés des mots qu’évoque le terme rencontre :

  • les étrangers,
  • une nouvelle personne (un artiste),
  • la joie, l’amour, la peur,
  • la discussion, la communication,
  • l’impatience,
  • la naissance,
  • la rencontre amoureuse,
  • la timidité,
  • les retrouvailles,
  • les gares, les aéroports, les ports,
  • le jour de la rentrée,
  • le rendez-vous, internet,
  • le parc, le restaurant, le café.

Il est prévu d’écrire des textes (poèmes, récits) et de les illustrer sous la forme d’un paysage sonore. Les élèves évoquent également un travail réalisé en expression corporelle toujours sur le thème de la rencontre et qu’on pourrait relier au projet.

Puis les élèves jouent avec les instruments proposés (tambourin, claves, sanza, guiro, wood-block, boomwhackers). Très vite, Didier instaure des règles minimales : on ne commence à jouer qu’après 5 secondes de silence, on ne parle pas en jouant, on s’arrête au signal. Plusieurs consignes seront proposées :

  • jouer en essayant de faire converser les instruments entre eux.
  • jouer en se regroupant par types d’instruments.
  • jouer de manière à ce qu’on entende les sanza (introduction du mot piano)
  • jouer forte
  • jouer en pensant au mot "port", mot proposé par les élèves sur l’affiche.
un document Conversation sonore (Flash Video de 3.3 Mo)
Conversation sonore (Flash Video de 3.3 Mo)
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Direction des services départementaux de l'éducation nationale du 16