Accueil : Pédagogie - Direction des services départementaux de l'éducation nationale du 16

article Le voyage du cajon     -    publié le 18/10/2010

Les CE1 de l’école François Lassagne à Linars explorent l’univers du cajon, instrument d’origine africaine présenté par l’artiste musicien qu’ils rencontrent : Emile Biayenda. Cette présentation vise à mettre en avant l’articulation des apprentissages en français et en éducation musicale.

La rencontre avec l’artiste constitue le déclenchement du projet. Emile Biayenda présente divers instruments. Il raconte l’histoire du cajon, inventé en Amérique du sud au XIXème siècle.
Il s’agit à l’origine d’une caisse pour cueillir des fruits. Dénués d’instruments, les esclaves africains utilisent cet objet du quotidien pour interpréter les rythmes de leur tradition musicale.
L’instrument voyage ensuite vers l’Europe et plus particulièrement l’Espagne où il croise la route du flamenco...

Rencontre avec Emile Biayenda et le cajon (Flash Video de 2 Mo)

La mise en oeuvre du projet s’appuie sur une démarche créative décrite dans un document.
- Se reporter à la démarche créative en éducation musicale dans les fiches pédagogiques.

• Maîtrise de la langue française transversale

Emploi d’un vocabulaire sensible en éducation musicale au cours de plusieurs étapes :

Situation de verbalisation
  • Exploration sonore, instrumentale :
    • Emploi d’un vocabulaire précis pour désigner : des gestes, des caractères sonores mais aussi des sensations, des images, des qualités.
    • Alternance de temps de pratique et de temps de verbalisation.
  • Production collective :
    • Réinvestissement du vocabulaire dans la discussion nécessaire aux choix, au respect de certains repères dans le jeu instrumental, à la distribution du rôle de chacun.
Choix sonores
  • Entraînement, jeu collectif :
    • Réinvestissement du vocabulaire dans l’auto-évaluation de la production sur des critères précis définis avec les élèves.

Ecriture d’un journal de rencontres.

Le Cajon circule dans les familles et suscite des réactions très diverses relatées dans un carnet.


• Education musicale : production instrumentale ou sonore

Les élèves se retrouvent très vite en situation de production musicale et d’écoute collective. La première difficulté consiste à fixer le cadre de la pratique afin d’optimiser le temps d’activité.

Recherches sonores

Quelques principes simples à mettre en oeuvre au cours de la pratique instrumentale ou sonore :

  • Le jeu instrumental démarre et s’arrête au signal convenu,
  • Des temps d’exploration peuvent être organisés de différentes manières : en groupe classe pour une idée musicale commune, en plus petits groupes pour des recherches diversifiées.
  • Ces temps d’exploration s’appuient sur des consignes précises. Par exemple, recherche d’un son qui symbolise le mouvement des vagues.
  • Les silences inclus dans la production collective sont des moments de jeu musical pendant lesquels l’attention et l’écoute sont maintenus,
  • Chaque individu joue un rôle précis dans la production collective.

• Des liens dans d’autres disciplines

Découverte du monde : les élèves situent les différents pays traversés par le cajon sur un planisphère.

En éducation musicale, l’écoute d’extraits de musiques de ces pays permet d’en dégager les caractéristiques et nourrit la production collective.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Direction des services départementaux de l'éducation nationale du 16