La biodiversité au Québec publié le 01/09/2007  - mis à jour le 29/05/2012

12

Le Québec doit lui aussi réagir pour éviter que de nouvelles espèces animales ou végétales ne disparaissent en raison de l’accélération de la croissance démographique, la consommation effrénée des ressources de la planète, l’occupation du territoire par les populations humaines entraînant les pollutions et la destruction des habitats naturels.
Le Québec n’échappe pas à cette logique : le grand pingouin, l’eider du Labrador et la tourte comptent parmi les victimes récentes de ce mal planétaire. Ces oiseaux ont non seulement disparu du territoire québécois, mais ils ont été exterminés de la surface de la terre, en seulement quelques années. Certaines espèces, plus chanceuses, comme le wapiti et le cygne trompette, ont disparu de ce territoire provincial, mais subsistent en petits nombres ailleurs.
De nos jours, plusieurs centaines de plantes et des dizaines d’animaux se retrouvent sur la liste des espèces en situation précaire au Québec.

La gestion de la plupart des ressources biologiques est de juridiction provinciale ou territoriale, à l’exception des oiseaux migrateurs et des organismes marins qui sont de responsabilité fédérale. Avant même l’adoption d’une loi québécoise sur les espèces menacées ou vulnérables, l’ensemble des vertébrés en péril bénéficiaient de certaines mesures de protection en vertu de la Loi québécoises sur la qualité de l’environnement, de la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune, ainsi que du Règlement de pêche du Québec.
Au Québec, 76 espèces ou populations animales sont considérées en difficulté, ce qui représente plus de 10 % de la faune vertébrée. La majorité d’entre elles sont des oiseaux ou des mammifères. Toutefois, les amphibiens et les reptiles constituent les classes les plus largement touchées avec plus de la moitié de leurs espèces inscrites sur la liste des espèces susceptibles d’être désignées menacées ou vulnérables.
Des 76 espèces ou populations en difficulté :

  • 34 espèces ont fait l’objet d’études ou d’inventaires particuliers ;
  • 19 ont fait l’objet d’un rapport de situation ;
  • 14 ont fait l’objet d’un plan d’action spécifique (en collaboration dans certains cas avec le gouvernement fédéral, les provinces limitrophes et des partenaires non-gouvernementaux) ;
  • 13 bénéficient de mesures particulières de protection de leur l’habitat ;
  • 10 espèces sont en processus de désignation ;
  • le chevalier cuivré est légalement désigné espèce menacée.

Après la rédaction d’une Convention sur la diversité biologique d’où découle de multiples interventions des autorités, le gouvernement du Québec adoptait en 2004 un Plan gouvernemental 2004-2007 sur la diversité biologique, constitué d’une Stratégie et d’un Plan d’action québécois sur la diversité biologique, dont la coordination a été confiée au ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs.
On trouvera ces documents sur le site du ministère de l’environnement et du développement durable.

Pour la fiche pédagogique nous vous proposons une réflexion sur l’exploitation durable des homards du Québec, dont la majeure partie proviennent des îles de la Madeleine. Pour une analyse comparative on pourra choisir la coquille Saint-Jacques dont la pêche est réglementée, en Poitou-Charentes comme sur tout le littoral français.
Nous disposons aussi d’une meilleure connaissance de la diversité biologique :
 Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec

 Fonds de recherche sur la nature et les technologies

On pourra consulter le document :

’Entente sur les répercussions environnementales transfrontalières (PDF de 20.1 ko)

Document concernant l’accord entre le Québec et le Nouveau-Brunswick.

On retrouvera une banque d’images sur les sites :

 Le monde en images

 Imagerie du Canada

Documents joints

Ministère du développement durable, de l’environnement et des parcs (http://www.mddep.gouv.qc.ca)

Ministère du développement durable, de l’environnement et des parcs (http://www.mddep.gouv.qc.ca)

Ministère du développement durable, de l’environnement et des parcs (http://www.mddep.gouv.qc.ca)