Accueil : EduQuébec

article Rochefort, patrimoine maritime en relation avec la Nouvelle-France     -    publié le 04/07/2007    mis à jour le 06/04/2012

Projet pédagogique

1 2 

• 1 - L’ouverture : faire émerger des sujets de l’étude

Les très nombreuses brochures de l’Office de Tourisme de Rochefort tant sur les éléments patrimoniaux que sur les commémorations de 2008 sont des moyens efficaces pour faire émerger chez les élèves des sujets d’étude variés.
Un projet pédagogique peut également être engagé par l’étude du développement de l’arsenal et de la ville de Rochefort.

Plan de Rochefort au XVIII SHM Vincennes

Plan de Rochefort au XVIII
SHM Vincennes

Observation à l’échelle de la ville. La recherche d’empreintes :

  • ville nouvelle (plan orthogonal, rapide développement urbain),
  • ville fluviale et portuaire,
  • ville fortifiée,
  • ville militaire (arsenal, radoubs, corderie…),
  • ville de commerce (en particulier à partir des hôtels particuliers de commerçants / négociants).

• 2 - Mise en contexte : Rochefort en perspective atlantique.

Une approche patrimoniale ne nous éloigne par pour autant des programmes d’Histoire. Il est possible de lier très concrètement un tel projet à des problématiques historiques :

  • la défense du littoral atlantique,
  • un port de guerre : la maîtrise de l’espace maritime,
  • un port de guerre : protéger le commerce avec les Nouveaux-Mondes,
  • le contrôle royal sur la région Aunis.

Prolongements possibles dans les programmes :

  • la monarchie absolue reprend le contrôle du littoral,
  • la dimension religieuse : la présence protestante en Aunis et Saintonge,
  • la guerre maritime à l’époque moderne (course).

• 3 - Approche thématique du patrimoine

Nous vous proposons 6 pistes pédagogiques possibles pour aborder cette question des relations du Centre-Ouest avec la Nouvelle-France en focalisant sur l’arsenal et la ville de Rochefort.
Notre réflexion s’inscrit dans un temps long (du XVIIème siècle à nos jours) et dans une perspective multiscalaire de l’étude de l’arsenal, à la ville, à l’estuaire de la Charente, au centre-Ouest, au monde atlantique…
Il s’agit de retenir une large gamme de sujets : patrimoine naval et technique, développement urbain, patrimoine scientifique et naturel…
La dimension patrimoniale est bien sûr inséparable de la dimension mémorielle, elles sont dominantes dans nos deux dernière propositions.

Forme de Radoub, cliché Laurent Marien

Forme de Radoub,
cliché Laurent Marien

- A - Le patrimoine naval et technique

  • l’arsenal,
  • la corderie royale,
  • les radoubs,
  • les navires (1ère approche de L’Hermione possible).

- B - Le développement de la ville

  • un plan orthogonal,
  • la création d’îlots,
  • les hôtels particuliers,
  • des pavés de Nouvelle-France.

Prolongement possibles dans les programmes :

  • la vie quotidienne d’un marchand, d’un négociant ou d’un administrateur avec la montée de la bourgeoisie en perspective,
  • la conquête de nouveaux espaces : des zones humides transformées,
  • Le peuplement de la ville et les migrations vers les Nouveaux-Mondes.
Jardin des Retours, cliché Laurent Marien

Jardin des Retours,
cliché Laurent Marien

- C - L’esprit scientifique et un patrimoine naturel

  • le cabinet de curiosités,
  • l’hôpital militaire : les progrès scientifiques,
  • la serre aux bégonias,
  • le jardin des Retours.

Prolongement possibles dans les programmes :

  • un personnage important : officier ou médecin (La Galissonière),
  • les produits exotiques et les goûts nouveaux (épices, senteurs, boissons, chocolat, café) / perspective transdisciplinaire,
  • les plantes médicinales / perspective transdisciplinaire.
« Précédente  1 2  Suivante » Sur une seule page
- Fichiers multimédias

-  Images

Portrait de Michel Bégon (1638-1710), Musée de la Marine Forme de Radoub, cliché Laurent Marien Jardin des Retours, cliché Laurent Marien La corderie royale, cliché Lauent Marien Plan de Rochefort au XVIII SHM Vincennes Entretien des navires, détail du tableau de Jospeh Vernet, 1762.
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex