Etude d'un signal périodique : le pouls publié le 25/04/2017  - mis à jour le 10/10/2018

Dispositif pour observer l’évolution temporelle d’un signal périodique naturel : le pouls

La méthode utilisée est une méthode optique, un doigt est placé entre les branches d’une « fourche optique » constituée d’une diode électroluminescente émettant une radiation rouge (autour de 660 nm) et d’une photorésistance sensible à l’éclairement reçu c’est à dire la lumière rouge ayant traversé le doigt.

Prévoir une interface d’acquisition ou un oscilloscope à mémoire.

Liste du matériel :

image Désignation Code Prix TTC
Capteur de pouls CAPOULS 16,00

Matériel en situation :

dscn0568jpg-9ec5
dscn0572jpg-fe56
Nouveau module "capteur de pouls"
Nouveau module "capteur de pouls"

Fiche de présentation :

Capteur de pouls - version 2017 (PDF de 356.3 ko)

"L’absorption de la lumière rouge varie selon qu’elle rencontrera de l’hémoglobine non oxygénée ou de l’hémoglobine oxygénée, ce qui se traduit par des absorptions et transmissions des radiations rouges différentes.
À chaque battement cardiaque, un flux pulsé de sang oxygéné se produit dans les tissus, ce qui modifie l’intensité du faisceau lumineux transmis. La sonde est alors sensible aux variations du volume sanguin de la zone irriguée explorée, en relation avec le rythme cardiaque : on obtient ainsi un suivi temporel du pouls, au rythme des contractions et relâchements des vaisseaux ou capillaires explorés."
[G.Bouyrie, 12 juin 2013, TP SECONDE − PHYSIQUE − SANTÉ, page 28]