Accueil : Physique - Chimie

article Un système dispersif, le prisme : Comment reconnaître une gemme grâce à sa réfraction ?     -    publié le 30/12/2008

Supposons que vous déteniez des pierres transparentes de joaillerie se ressemblant et que par mégarde vous les mélangiez.
Comment les reconnaître ? Il vous faut pour cela disposer d’un flacon d’iodure de méthylène liquide dont l’indice de réfraction est 1,75.
Pour préciser, supposons que vous disposiez de trois gemmes transparentes et incolores, une moissanite (indice : 2,70), un zircon (indice : 1,95) et un morceau de verre-flint (indice : 1,64).
Si vous plongez les trois gemmes dans l’iodure de méthylène, la moissanite se manifeste immédiatement, car c’est la seule... à flotter (la masse volumique du liquide est de 3330 kg.m-3, celle de la moissanite de 3210 kg.m-3).
Posez alors le zircon et le flint dans un bac à fond en verre dépoli, recouvrez-les d’iodure et éclairez-les verticalement par au-dessus.
Si vous les observez par en dessous, vous verrez l’aspect ci-contre.

Pierre 1 et pierre 2


Si la pierre a un indice inférieur à celui de l’iodure, les rayons lumineux réfractés au niveau des arêtes s’écartent de celle-ci — les rayons dans la pierre s’écartent de la normale — mais au contraire se concentrent au niveau du contour : ce dernier apparaît donc éclairé et les arêtes sombres.
Inversement, si la pierre a un indice supérieur à celui de l’iodure, les rayons lumineux réfractés au niveau des arêtes se concentrent — les rayons dans la pierre se rapprochent de la normale — mais au contraire s’écartent au niveau du contour.

verre flint
zircon


Nous pouvons donc en conclure que la pierre numéro 1 est un verre flint et la pierre numéro 2 un zircon.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex