Accueil : Usages du numérique éducatif

article Enquêtes et sondages en contexte éducatif     -    publié le 05/01/2017    mis à jour le 06/01/2017

Graphique

Cc0 image Pixabay

Les jeunes d’aujourd’hui auront dans leur vie d’adulte de multiples occasions de collecter des données et de les traiter pour en retirer des informations. Mais pour apprendre à le faire correctement ils ont besoin de maitriser plusieurs langages. Leur langue maternelle mais aussi les mathématiques (notamment les statistiques), le langage de l’image (notamment celui des graphiques), le lexique des outils numériques de questionnement... et parfois l’anglais pour s’approprier ces outils.
Les EPI et TPE sont de bonnes occasions de développer cette maitrise des différents langages, et ces "méthodes pour apprendre". On peut faire des infographies à partir d’une enquête menée dans son établissement ou dans le quartier, par exemple.

Quels outils peuvent être utilisés pour mener des sondages rapides, des enquêtes plus approfondies ?
Comment fabriquer et distribuer des quizz afin de vérifier ce que les personnes qui ont assisté à un exposé ont compris ?

• Comment choisir l’outil adéquat ?

- Les ateliers "Canopé-DANé" inclus dans le plan académique de formation donnent l’occasion d’échanger avec des collègues d’établissements différents pour croiser les expériences à ce sujet.

Ressources utilisées dans l’atelier "enquêtes, quizz, sondages" en 2017.

- Il est souvent utile d’adopter des outils déjà utilisés dans son environnement professionnel : il est alors plus facile de s’appuyer sur les collègues et le référent pour les usages numériques de l’établissement (RUPN) pour se former à l’usage de ces services en contexte éducatif.

- Les médiateurs du numérique des ateliers Canopé et de la DANé, les interlocuteurs académiques du numérique forment un réseau complémentaire d’aide au choix et à l’utilisation d’outils numériques. Ces personnes partagent généralement leurs conseils et tutoriels sur des sites (voici le résultat d’une recherche "enquêtes" et d’une recherche "sondage" sur l’espace pédagogique de l’académie) et des réseaux sociaux professionnels.

- Est-il raisonnable d’utiliser des services proposés gratuitement par des entreprises privées ?

Oui, mais la question du modèle économique doit être prise en compte. Informez-vous sur cet aspect, par exemple via ce site. Si le service est gratuit pour vous est-il :

  • financé par l’institution de tutelle (ex Limesurvey, outils de l’ENT i-Cart, Moodle académique, blogs académiques, outils de la Banque de Ressources Numériques Educatives)
  • offert par une autre institution à vocation éducative (ex LearningApps)
  • offert par une association d’éducation populaire (ex Framadate)
  • gratuit en freemium pour faire découvrir le service, une version payante offrant des fonctionnalités complémentaires (ex Socrative, Plickers envisage d’adopter ce modèle)
  • financé par une publicité visible (ex Doodle, Youtube)...

Si ce n’est pas le cas le service gratuit est a priori financé par la collecte de données (ex Google form), qui permet d’améliorer le service offert en observant comment les utilisateurs s’en servent, mais qui permet aussi le ciblage publicitaire par des entreprises partenaires. Il n’est pas souhaitable de permettre à une entreprise d’en savoir trop sur une jeune personne influençable : ne faites pas utiliser le nom complet du jeune dans un formulaire Google form qui interroge l’élève sur ses habitudes, par exemple. Et expliquez aux élèves pourquoi vous procédez ainsi, cela participera à la formation de leur esprit critique.

Il est également raisonnable de diversifier les outils : alimenter un monopole n’est dans l’intérêt ni du jeune en particulier ni de la société en général.

Préférez les versions "éducation" des services grand public quand elles existent. Elle permettent parfois d’accéder gratuitement à une version payante de l’outil, et offrent aussi souvent l’engagement de ne pas utiliser les données personnelles à des fins publicitaires. Il reste cependant à souhaiter que cet engagement soit tenu dans la durée, et que les conditions de protection des données résistent aux attaques.

• Comment développer chez les élèves la capacité à collecter et traiter l’information ?

Activités pour la maitrise de l'information

Modèle inflow
infographie

Le constat a été fait qu’une combinaison d’activités est à privilégier :

  • Explorer
  • Cartographier (notamment organiser les données en catégories)
  • Collaborer
  • Réfléchir
  • Faire (créer)
  • Imaginer (inventer)
  • Demander
  • Montrer

Des exemples de scénarios sont suggérés dans la synthèse du travail de recherche-action "inflow"

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex