La Vénus de Milo a de la ressource ! publié le 16/03/2020

Cet article donne des pistes pour construire une séance pédagogique autour de la Vénus de Milo à partir du site internet du Louvre.

Un partenaire d’Éduthèque

 À partir du site du Musée du Louvre, en en se connectant avec ses identifiants académiques, il est possible d’accéder aux excellents dossiers mis en ligne autour de l’oeuvre la Vénus de Milo :

  • Les deux dossiers .pdf à télécharger (Le dossier documentaire et Les activités avec les élèves) présentent une mine d’idées pédagogiques à exploiter.
capture_secret_venus

La page sur laquelle se trouve le dossier de presse correspond à la page du cartel de l’œuvre.

Langues et Cultures de l’Antiquité : 5ème - 4ème

Une séance dédiée à la Vénus de Milo peut facilement prendre place dans un chapitre consacré à la mythologie. Les élèves sont plongés dans la séance par un titre volontairement énigmatique “Qui es-tu ?”. Ils vont découvrir l’histoire de la Vénus en s’appropriant progressivement les questions que la découverte de la statue a soulevées. Cette statue peut faire partie de l’horizon de quelques élèves mais pour la plupart cela va être une première rencontre.

Un exemple d’utilisation des ressources numériques en classe

Étape 1 : Découverte progressive de l’oeuvre

Le professeur peut construire les trois premières images de son diaporama à partir des dossiers du Musée du Louvre.

  • Première image : la tête de la statue (page 2 du dossier documentaire).
    Les élèves sont invités à faire des hypothèses pour déterminer de qui il s’agit. Leurs réponses sont généralement très larges puisqu’ils évoquent aussi bien un “personnage historique” qu’“un dieu” ou “une déesse”.
  • Deuxième image : le buste de la statue (page 2 du dossier “Les Secrets de la Vénus de Milo”). Ce cadrage permet d’éliminer les personnages masculins précités et de refaire des propositions.
  • Troisième image : la statue en entier (page 3 du dossier documentaire). Visualiser la statue en entier va éveiller de lointains souvenirs pour certains, d’autres vont peut-être pouvoir citer le nom de l’oeuvre… À ce moment-là, le titre de la séance peut être complété et le récit de l’histoire de la Vénus de Milo commencer…

Étape 2 : Les circonstances de la découverte de la statue en 1820

Le professeur prend appui sur un court film documentaire du Musée du Louvre (2 minutes). Cette animation permet aux élèves de mieux comprendre la chronologie, le lieu et les circonstances de la découverte. Les élèves formulent ensuite toutes les questions que pose la découverte de cette statue : Est-ce bien Vénus ? Est-elle seule ou fait-elle partie d’un groupe ?... Puis ils vont s’interroger sur la position des bras de la Vénus : Que fait-elle ? Tient-elle quelque chose ? Se regarde-t-elle dans un miroir ? …
Pour conclure cette étape, on peut proposer une autre très courte vidéo (2 minutes) qui synthétise toutes les questions et apporte des précisions concernant des traces de bijoux.
Pour remettre tous les événements en perspective, le professeur peut commencer la réalisation d’une frise chronologique avec un logiciel facile à prendre en main, frisechonos.

Étape 3 : Les propositions de restauration intégrative

Cette activité va mettre les élèves dans la perspective du concours lancé en 1821 par M. Lange, responsable de l’atelier sculpture, qui ne concevait pas de montrer au public une oeuvre incomplète. Pour cela, deux activités complémentaires peuvent être envisagées :

  • une activité “dessin” : à partir d’une photocopie de la statue en entier (page 3 du dossier documentaire), les élèves ajoutent des bras à la statue en imaginant ce qu’elle fait.
  • une activité “mime” que l’on peut appeler “sculpteur/ sculpté” : un élève est le bloc de marbre (et prendra conscience de la difficulté de tenir la pose), l’autre est l’artiste, il façonne son oeuvre et explique ses choix. Les élèves-artistes, s’inspirant de leur vie quotidienne, proposent parfois des interprétations avec anachronismes : “Vénus consultant son téléphone portable”, “Vénus réalisant un selfie”… On pourra poursuivre en montrant d’autres détournements de la Vénus dont le très célèbre “Vénus de Milo aux tiroirs” de Salvador Dali, 1964.

Étape 4 : Les 7 propositions retenues suite au concours

Le professeur poursuit en montrant l’image des 7 propositions retenues (page 1 du dossier “Les Secrets de la Vénus de Milo) et continue le récit (impossibilité de choisir une proposition, décision de montrer la statue en l’état, restauration, voyages de la Vénus…). Il peut terminer en montrant l’image de l’essai du pied pour inciter les élèves à aller voir si la Vénus est exposée avec ou sans son pied…

Étape 5 : Faciliter la trace écrite

Pour limiter l’écrit, on peut proposer aux élèves une grille de mots croisés qui reprendra tous les mots clés donnés lors de la séance. Cette grille peut être facilement réalisée avec le site puzzlemaker.

Avec les mots clés et leurs définitions, les élèves disposent des informations nécessaires pour pour mener à bien l’une des tâches finales décrites dans les prolongements.

Prolongements

Pour que les élèves s’approprient les connaissances nouvellement acquises, des activités basées sur l’oral peuvent être envisagées en prolongement. Quelques propositions de tâches complexes :

  • Proposition 2 : Enregistrement d’un récit, plus libre, toujours avec le logiciel Audacity
    • Vous êtes la statue et vous racontez votre histoire (et peut-être votre rapport aux visiteurs, à la nudité …)
    • Vous êtes la statue et, le soir, quand le musée est fermé, vous dialoguez avec d’autres oeuvres : la Victoire de Samothrace, la Joconde…
    • Vous êtes la statue et vous vous racontez, mais à rebours… pour arriver à dire comment étaient vos bras quand vous étiez entre les mains du sculpteur.

Pour compléter