Accueil : Autour des langues

article Dispositifs bilangues : cahier des charges     -    publié le 09/05/2010    mis à jour le 11/05/2010

1 2 

• Exposé des motifs

Au terme de sa scolarité, chaque élève doit maintenant maîtriser deux langues étrangères. Cet objectif est
facilité par l’opportunité offerte aux élèves de commencer l’étude d’une deuxième langue dès la sixième.
Le développement des dispositifs bilangues me conduit à préciser quelques règles d’ouverture et de bon
fonctionnement qui doivent permettre d’assurer une meilleure cohérence au niveau académique.
L’apprentissage des langues vivantes au collège s’inscrit dans une suite logique école/collège/lycée. La
continuité des apprentissages, la cohérence pédagogique des parcours et la diversification des langues sont des
principes forts du plan de rénovation de l’enseignement des langues vivantes et de la politique académique dont
j’ai rappelé les grands axes dans la circulaire du 27 octobre 2009.

L’état des lieux de l’enseignement des langues vivantes dans notre académie fait apparaître que :

  • l’apprentissage d’une langue étrangère dans le premier degré est désormais généralisé, celui-ci étant assuré au bénéfice quasi exclusif de la langue anglaise.
  • l’espagnol conforte sa position en LV2
  • l’allemand a pu être maintenu grâce au dispositif bilangue initié en 2002 mais est fragilisé en LV2 et disparaît progressivement en lycée professionnel
  • les effectifs sont globalement en baisse dans les autres langues à faible diffusion.

L’enseignement simultané de deux langues vivantes étrangères prévu par circulaires ministérielles de rentrée
depuis 2002 vise à rétablir l’équilibre au profit des langues moins diffusées, notamment de l’allemand. Mis en
place au niveau académique depuis la rentrée 2002 et cadré par la circulaire rectorale du 16 juin 2003, il a
constitué un levier pour la diversification de l’offre en langues. Il s’agit désormais d’harmoniser les dispositifs bilangues
existants et à venir et de les positionner dans une logique inter-degré et inter-cycle.
A ce jour, le rapport de l’Inspection Générale de l’Education nationale de juin 2004 sur les dispositifs bilangues
et la circulaire de rentrée 2009 sont les textes de référence pour la mise en oeuvre de ces dispositifs.

• Demande d’ouverture

La demande d’ouverture doit s’inscrire dans la politique nationale en répondant aux exigences de :
- continuité pédagogique entre le premier et le second degré ;
- soutien des langues à « faible diffusion » ;
- diversification des parcours au collège

Elle doit s’inscrire dans le cadre du projet d’établissement et du contrat d’objectifs et être évoquée dans le cadre
des réunions de dialogue de gestion. Une vérification devra être faite sur la validité pédagogique du projet.

• Souci de diversification

L’objectif est de proposer à des élèves de CM2 qui ont choisi l’anglais à l’école de commencer l’allemand ou
éventuellement une autre langue en 6ème, tout en poursuivant leur formation en anglais. Inversement, on
proposera à des élèves qui ont choisi l’allemand à l’école de le conserver en commençant l’étude de l’anglais.
L’objectif à moyen terme est une pratique de deux langues à niveau égal lors de l’entrée au lycée.

• Liaison école-collège bilangue

Dans le secteur des collèges où ont été créées des classes bilangues un effort d’implantation dans les écoles de
l’autre langue que l’anglais sera conduit en mobilisant les équipes de circonscription et les professeurs de
langue du collège afin d’organiser la cohérence des cursus de formation.

« Précédente  1 2  Suivante » Sur une seule page
- Document joint

exposé des motifs, demande d’ouverture, souci de diversification, liaison école-collège bilangue, recrutement, organisation, accompagnement par les corps d’inspection, accueil au lycée

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex