Assises académiques des langues vivantes publié le 30/11/2008  - mis à jour le 28/04/2010

30 septembre 2008

Table ronde

La réflexion a porté, notamment, sur les questions suivantes :

 Quelle est la nature des relations entre mobilité et enseignement des langues ? Quels sont la place et le rôle de la mobilité, à la fois dans l’apprentissage des langues et dans l’enseignement des langues ?

 Mobilité des élèves, mobilité des enseignants, quels objectifs ? Quelles évolutions ? Quelles structures et quels dispositifs ?

 Quelle valorisation de la mobilité dans l’enseignement des langues ?

 La mobilité à toutes les échelles, depuis l’établissement scolaire jusqu’à l’académie (lien avec le projet d’établissement, place des linguistes dans le projet éducatif, place des autres disciplines dans la mobilité).

 Echanges et mobilité au cœur de l’interculturel.


Atelier 1 : La mobilité individuelle

 Comment promouvoir, préparer et valoriser la mobilité individuelle en Europe et valider les acquis des élèves au plan pédagogique et personnel pendant le séjour et au retour ?
 Comment accompagner les équipes dans l’établissement d’origine comme dans l’établissement d’accueil ?
 Quel bilan établir de la mobilité individuelle dont l’essor a justifié son inscription au titre de l’expérimentation article 34 et des projets innovants ?
 La réflexion se nourrira de quelques témoignages d’élèves, de parents, d’enseignants, de chefs d’établissement et des corps d’inspection.

Atelier 2 : Les échanges virtuels

 Comment utiliser les TICE, quel est leur apport spécifique aujourd’hui dans les classes ?
 Comment les intégrer à l’enseignement ?
 Où trouver des ressources, des sites adaptés aux besoins, des projets ou des partenaires ?
 Comment évaluer l’impact des TICE sur l’apprentissage des langues vivantes et sur l’ouverture à l’Europe ?
 La réflexion se nourrira d’expériences réalisées dans les établissements et de la présentation de projets à réaliser dans les classes.