Accueil : EduQuébec

article Les grandes figures de la Révolution tranquille : comment mettre en place une ligne politique ?     -    publié le 27/06/2007    mis à jour le 21/06/2012

Terminale BEP

La révolution tranquille c’est la présence sur l’échiquier politique de nombreux courants plus ou moins nationalistes, plus ou moins indépendantistes et plus ou moins réformateurs. Tous ne tiendront pas une place dans les gouvernements successifs mais leur poids dans l’opinion public sera cependant important.
Ainsi le parti Québécois, qui tout au long de ces années va œuvrer pour un Québec indépendant, unilingue et laïc, fera partie de ceux qui implanteront dans les consciences (avec le parti libéral) et dans certaines institutions la fin d’une province canadienne française pour une province québécoise avec son gouvernement et ses relations internationales propres (visite de De Gaulle, exposition universelle de 67…).
Cependant l’opinion publique n’est pas totalement manipulable puisqu’elle abandonnera le RIN (rassemblement pour l’indépendance nationale) dés l’instant où il entrera dans les actions violentes, sous la bannière du F.L.Q (front de libération du Québec).
Mais c’est aussi l’époque où s’ouvre un bras de fer important avec le gouvernement fédéral ; de ces changements, chacun devra trouver sa place pour que le Québec puisse vivre tranquillement au sein de la fédération canadienne.

Analyse d’une affiche électorale (relation texte et image)

Maître chez nous
Document 1 : « Maintenant ou jamais » affiche du parti libéral (élections de 62)

Question
1/ A partir de cette affiche montrer que le parti libéral tient clairement à se détacher des années de noirceur et de ses prédécesseurs et qu’il présente déjà le point fort de son action.

Démarche
1/ Analyser la polysémie (dénotation et connotation) de l’image

2/ Analyser le texte et mettez en relation

Liste des premiers ministres québécois (Document 2)

RangNomPartiMandatContexte
19ème Jean Lesage Libéral 1960 - 1966 Élu le 22/06/1960
Réélu le 14/11/1962
20ème Daniel Johnson (père) Union nationale 1966 - 1968 Élu le 05/06/1966
meurt en fonction le 26/09/1968
21ème Jean-Jacques Bertrand Union nationale 1968 - 1970 Nouveau chef de l’Union nationale
22ème Robert Bourassa Libéral 1970 - 1976 Élu le 29/04/1970
Réélu le 29/10/1973
23ème René Lévesque Parti québécois 1976 - 1985 Élu le 15/11/1976
un document De Duplessis à la révolution tranquille (PDF de 69.3 ko)

Document 3

les grandes figuresde la revolution tranquille

_ L’office québécois de la langue française (document 4)

Question documents 2, 3 et 4 (entrainement à la synthèse)

A travers la mise en place des différentes lois qui aboutissent peu à peu à la laïcisation de la société et à la création de l’identité québécoise, montrez que ces différents gouvernements ne possèdent pas forcement une ligne politique totalement divergente.

 

Quebec presse

Le kidnapping du ministre Pierre Laporte

_ "Quebec-presse" : partis politiques et mouvements populaires (document 5)

L’opinion publique ne se forge pas seulement avec les partis au pouvoir, selon vous pourquoi la population québécoise abandonna le R.I.N et ne suivit pas le FLQ (front de libération du Québec) ?

Question posée au peuple québécois lors du référendum de 1980 (document 6)

Référendum du Québec, 1980

Question

Pourquoi selon vous, alors que la politique de la révolution tranquille tend depuis 20 ans à l’indépendance du Québec, le peuple n’a-t-il pas répondu « oui » au référendum ?

referendum 1980

Campagne pour ou contre la question du référendum

Agrandir
Partager
Twitter  Facebook   Envoyer à un ami
• Dans la même rubrique
un article Comment mettre en place une économie keynesienne au Québec à partir des années 60 ?
un article Les grandes figures de la Révolution tranquille : comment mettre en place une ligne politique ?
un article La Révolution Tranquille
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex