Pierre et le loup de Prokofiev publié le 15/01/2013  - mis à jour le 17/01/2013

12

Le conte musical Pierre et le loup

L’oeuvre

Pierre et le loup

Serge Prokofiev compose Pierre et le loup en 1936 sur une commande officielle du théâtre central, à Moscou. Il s’agit de faire découvrir les instruments de l’orchestre symphonique aux enfants de la ville.
C’est un conte musical avec un texte récité sur une musique classique.
L’idée de Prokofiev pour faciliter l’écoute et la mémorisation est de faire correspondre un timbre instrumental et un thème musical à chaque personnage.

Il commence l’œuvre par une présentation des instruments et thèmes associés aux différents rôles avant de poursuivre par l’histoire.

Parmi les personnages de l’histoire il y a des animaux qui parlent, comme dans les fables de La Fontaine, et qui ont des caractères comparables à ceux des humains : le chat est fier et lent, l’oiseau est vif et moqueur…

Sans oublier l’archétype du loup, personnage cruel et effrayant.
Le conte de Pierre et le loup porte également une morale : avec du courage et de la ruse, un enfant neutralise l’objet de toutes les peurs.

Il existe de multiples versions récitées de comédiens et de chanteurs célèbres : Gérard Philippe (1956), Fernandel (1959), Claude Pieplu (1965), Jacques Brel (1970), David Bowie (1978), Charles Aznavour (1990), Jacques Higelin (1984), Olivier Saladin et François Morel (1995), Jean Rochefort (2002), Michel Galabru, Smaïn (2004), Valérie Lemercier (2007)

Ecouter Pierre et le loup, la version de Gérard Philippe, 19561

Les thèmes instrumentaux

 Voir aussi l’article "Autour du film Pierre et le loup" : une adaptation cinématographique de Suzie Templeton pour le cycle 3.

(1) Deezer