Poésie : éditions Bruno Doucey 3/3 - Récits biographiques publié le 21/03/2021

Cet article fait partie d’un dossier bibliographique sur la poésie.
Articles parus :
 Enrichir et valoriser le fonds poésie : vers un enjeu sociétal ?
 Poésie : François David, les éditions Møtus et Sarbacane
 Poésie : éditions À dos d’âne, courts récits biographiques
 Poésie : éditions Pluie d’étoiles, recueils au format poche
 Poésie : éditions Rue du Monde, anthologies &co
 Poésie : publications de poèmes d’élèves
 Poésie : éditions Bruno Doucey 1/3 - Présentation et recueils
 Poésie : éditions Bruno Doucey 2/3 - Anthologies

En fin d’article, vous trouverez :

  • Les références bibliographiques regroupées dans un tableur.
  • Des liens vers des listes publiées sur le réseau social littéraire Babélio.

Article co-écrit avec Carole Moreau, professeure de Lettres modernes férue d’Histoire.

Alors que les récits biographiques des éditions A dos d’Ane conviennent pour les écoliers et collégiens, la collection Sur le fil des éditions Bruno Doucey sera plus à proposer en lycée.

La difficulté de ces récits biographiques réside dans le fait qu’ils mêlent la complexité d’une vie réelle à celle d’un contexte historique voire politique. Leur lecture sous-entend la plupart du temps de posséder des références solides en histoire voire en histoire de l’art.

Des extraits de ces ouvrages pourront cependant être étudiés en classe de 3ème.

Sur les couvertures, on retrouve la même identité graphique que sur les recueils et anthologies (des traits obliques). Le façonnage, comme pour la majorité des titres de l’éditeur, permet une tenue en main fluide.

Certains titres existent en version poche chez d’autres éditeurs, les pages citées correspondent aux éditions Bruno Doucey.

Paul Eluard

© Editions Bruno Doucey, Caché dans la maison des fous, Didier Daeninckx

© Editions Bruno Doucey


 Caché dans la maison des fous
Didier Daeninckx
Paul Eduard - 2de Guerre Mondiale - 1943 - hôpital psychiatrique - surréalisme

Le thème de la différence est traité de manière atypique dans cette œuvre qui interpelle le lecteur sur la place et le rôle des asiles durant la Seconde Guerre Mondiale. C’est par le regard de Lucien Bonnafé et de son épouse que le lecteur découvre la vie dans cet hôpital psychiatrique devenu le dernier refuge pour fuir l’oppression nazie. Le lecteur découvre, au fil des pages, la véritable identité de certains « convives » :

« Eugène Grindel, c’est en réalité le poète Paul Eluard...Vous comprenez ? » p.57

Le courant surréaliste est ici présenté dans sa farouche volonté d’exister au milieu d’un monde confronté à la folie humaine : André Breton, Max Ernst, Man Ray, Salvador Dali… la naissance d’un mouvement prépondérant dans l’histoire de l’art nous est présenté dans cet ouvrage qui croise l’art et le quotidien.

Extraits pouvant être étudiés en 3° notamment pour rendre compte :

  • du quotidien de la résistance, p. 100
  • des actes de dénonciation, p.97

Un entretien avec Didier Daeninckx est à écouter sur France culture : Saint-Alban, lieu d’hospitalité : Un asile à l’abri de la folie du monde

Disponible en poche aux éditions Gallimard.