S’orienter pour mieux se définir publié le 24/01/2018  - mis à jour le 08/06/2018

Alors que les semaines de l‘orientation sont désormais de mises. Le risque est grand de construire des dispositifs ex-nihilo visant uniquement à informer.
Tout l’enjeu de l’orientation est de faire naître un projet chez l’élève dans lequel il peut se positionner en tant qu’acteur, à travers lequel il peut se projeter dans l’avenir à un moment « T ».
Dans ce processus, le professeur documentaliste au cœur de l’interdisciplinarité a un rôle de médiateur à jouer entre les différents partenaires extérieurs et l’ensemble de la communauté éducative.

Mise en place

Au Cepmo, nous avons cherché à développer ces idées en mettant en place des dispositifs autour de l’orientation visant à créer une dynamique inter-niveaux et à favoriser les échanges entre les élèves par l’entremise des partenaires extérieurs entre autres.
Mais l’idée de mettre en place une semaine consacrée à l’orientation n’est pas venue de la réforme car nous n’aurions jamais eu le temps nécessaire de développer de tels dispositifs si nous n’avions pas anticipé.

En effet, c’est lors de nos réunions pédagogiques de fin d’année qui se déroulent tout au long du mois de Juin que nous avons constaté que nos actions visant à accompagner les élèves vers une orientation choisie et raisonnée, étaient insuffisantes.
Un trop grand nombre ne trouvait pas leur voie, beaucoup faisaient des choix par défaut qui les amenaient à ne passer que quelques mois sur les bancs de l’université pour se retrouver désenchantés à l’arrivée.
Trop peu d’enseignants étaient au fait des filières d’orientation, et plus le temps passait plus nous étions déconnectés des réalités universitaires malgré nos lectures.
Si les livres sont une source inépuisable de connaissances ils n’exemptent pas de se frotter aux réalités du terrain en allant à la rencontre avec les universités en tant que lieux à part entière de l’enseignement supérieur.
Nous devions donc nous « mettre à niveau », nous offrir les outils nécessaires pour informer nos élèves et les aider à choisir une filière, un domaine d’activité plutôt que de le subir.

capture_d_e_cran_2018-01-07_a_21