Accueil : Lettres

article Langues et cultures de l’Antiquité, enseignement d’exploration     -    publié le 28/08/2010

note de service n° 2010-101 du 12-07-2010

Source du document

- Enjeux et perspectives

Dans le cadre de la réforme du lycée, en cohérence d’autre part avec le
renouvellement de l’enseignement des langues et cultures de l’Antiquité au
collège (B.O.EN n° 31 du 27 août 2009) et dans les programmes de l’enseignement
optionnel du lycée (B.O.EN n° 32 du 13 septembre 2007), l’enjeu est d’amener
les lycéens de seconde à s’initier à des langues et des cultures qui ne sont
pas réservées à des spécialistes, et à acquérir, quel que soit leur projet
d’orientation, les fondements linguistiques et culturels de la culture
française et des cultures européennes.

Comme les autres enseignements d’exploration, ce nouvel enseignement vise à
développer la curiosité des élèves. Il ne constitue pas un pré-requis pour
s’engager dans telle ou telle série ou pour choisir tel enseignement spécifique
en première mais aide à construire progressivement un ensemble de savoirs, de
méthodes et de compétences constitutifs d’une culture générale nécessaire à la
réussite des études secondaires et post-secondaires.

L’enseignement d’exploration vise à conduire les élèves sur la piste des
principaux fondements du monde dans lequel ils vivent :

  • Sciences humaines, sciences politiques, professions culturelles, droit, lettres, langues, philosophie, histoire, ces voies supposent des bases communes : on s’initiera donc à l’exploration de textes fondateurs qui ont nourri et ne cessent de nourrir la pensée, la création artistique, la vie politique et sociale, et cela dans une perspective résolument européenne.
  • Grâce à des allers et retours avec les mondes grec et romain, l’élève découvre les repères indispensables pour mettre en perspective les représentations du monde qui lui sont proposées quotidiennement dans une société de la communication.
  • Il est ainsi appelé à explorer les notions essentielles d’« héritage », de «  transmission », en étudiant l’homme romain ou l’homme grec.
  • Il explore donc les divers usages de l’Antique que l’on peut faire aujourd’hui, et que l’on a pu faire dans notre histoire et celle des pays européens.

Cet enseignement d’exploration, qui ressortit naturellement au champ des
lettres, suppose la prise en compte d’une approche fortement
interdisciplinaire. C’est en effet un espace de convergences disciplinaires qui
met en synergie avec les littératures grecque et latine non seulement
l’histoire, la philosophie, mais encore les sciences et les nouvelles
technologies ; une attention toute particulière est portée aux langues,
française, mais aussi européennes que les élèves étudient au lycée.

- Organisation

L’enseignement d’exploration des langues et cultures de l’Antiquité s’adresse à
tous les élèves de seconde, quel que soit leur projet d’étude secondaire et
post-secondaire. Il ne suppose donc aucun pré-requis. Il s’adresse à la fois à
des « explorateurs », éventuellement latinistes ou hellénistes au collège, et à
des élèves venant en grands débutants.

Cet enseignement d’exploration s’adresse aussi aux élèves qui souhaiteraient « 
débuter » l’étude de la langue grecque ou latine en seconde, avec le projet de
la poursuivre jusqu’en terminale. Dans ce cas, pour leur permettre d’acquérir
un niveau de langue suffisant pour une poursuite en classe de première, ils
feront l’objet, autant que de besoin, d’un accompagnement personnalisé, qui
peut prendre des formes souples et variées.

- Mise en œuvre

Cet enseignement est un espace de liberté intellectuelle : l’élève est mis en
activité pour des recherches, des enquêtes, des productions personnelles ou
collectives, une exploration des ressources patrimoniales locales, etc.

L’enseignement privilégie aussi toutes les activités propres à développer des
compétences exigibles pour les études ultérieures, quel que soit le projet
d’orientation : créativité, autonomie, prise de responsabilité, recherche
documentaire, prise de parole, etc.

On cherche en particulier à élargir des compétences linguistiques et
langagières en français et en langues vivantes étrangères : on fait découvrir
les ponts entre les langues grecque et latine d’une part et les langues
européennes d’autre part. À cette fin, on met en œuvre des démarches de
comparaison et de mise en perspective des langues : esquissées au collège, ces
démarches trouveront dans cet enseignement leur pleine pertinence.

Cet enseignement d’exploration s’appuie sur des pratiques innovantes. On
cherche à développer la capacité à mettre en œuvre les technologies numériques
en s’appuyant sur les pratiques déjà développées dans l’enseignement des
langues anciennes.

Cet enseignement d’exploration fait l’objet d’évaluations, nécessaires pour
permettre aux élèves de prendre conscience des compétences acquises et des
progrès accomplis dans les domaines explorés. Elles prennent des formes variées
et innovantes.

L’enseignement d’exploration « Langues et cultures de l’Antiquité » met
l’accent sur six thèmes : choisis dans les programmes de langues et cultures de
l’Antiquité pour le lycée (B.O.EN 32 du 13 septembre 2007), ils sont en effet
plus particulièrement ajustés aux enjeux de cet enseignement d’exploration, en
raison de l’ouverture culturelle qu’ils constituent pour des élèves issus du
collège et des compétences linguistiques qu’ils permettent de développer.

Le monde romain - Mare nostrum :

    • Rome et la Gaule
    • Rome et l’Afrique du Nord

Figures héroïques et historiques :

    • Héraklès
    • Alexandre
    • César

La rhétorique : l’orateur et la puissance de la parole :

    • Apprentissage de la rhétorique
    • Parole et liberté

Formes romanesques grecques
Interrogations philosophiques :

    • Choix de vie et construction de soi

Interrogations scientifiques :
- Médecine

Dans la continuité des programmes de langues et cultures de l’Antiquité du collège (B.O.EN n° 31, 27 août 2009) et en application des programmes de langues et cultures de l’Antiquité du lycée (B.O.EN n° 32, 13 septembre 2007), l’enseignement d’exploration privilégie cinq domaines d’exploration des systèmes linguistiques grec et latin, que le professeur croisera autant que de besoin.

- Prononciation et écriture du grec et du latin
- Cohérences du système flexionnel grec et latin
- Cohérences du système verbal grec et latin
- Cohérences du système syntaxique grec et latin
- Cohérences du système lexical grec et latin

L’enseignement d’exploration privilégie une approche synthétique de la langue
comme système, en mettant délibérément l’accent sur les invariants dans les
déclinaisons, les conjugaisons, la syntaxe, le lexique.

À travers une connaissance minimale de mécanismes linguistiques différents, les
élèves opèrent un retour sur leur propre langue et sur les langues européennes
qu’ils étudient au lycée. L’enseignement d’exploration en seconde est ainsi
pour eux l’occasion de s’engager dans une autre approche de la langue française
et des langues vivantes étrangères : qu’il s’agisse du lexique ou de la
grammaire, les principales caractéristiques de notre langue, des langues
romanes, voire d’autres langues indo-européennes, s’éclairent en effet par leur
mise en perspective avec celles des langues de l’Antiquité.

L’étude du système linguistique des langues latine et grecque, langues
flexionnelles, place de plus les élèves devant des problèmes complexes, dont la
résolution aide à l’acquisition de compétences fondamentales et d’attitudes
intellectuelles, transférables dans de nombreux autres contextes (analyse, mise
en perspective, induction, déduction, etc.).

N.B. : On trouvera sur le site internet du ministère Eduscol des documents
pédagogiques présentant méthodes, démarches et supports.

Pour le ministre de l’Éducation nationale, porte-parole du Gouvernement, et par
délégation,
Le directeur général de l’enseignement scolaire,
Jean-Michel Blanquer

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex