Accueil : Lettres

article Utiliser en langues anciennes un dictionnaire et une grammaire en ligne     -    publié le 28/08/2010

- Activité

À partir de segments sélectionnés d’une traduction française d’un texte antique, être capable de trouver dans le texte cible les passages traduits et de justifier la traduction en s’aidant des outils en ligne.

- Contexte didactique

Pour permettre aux élèves de devenir autonomes dans la consultation des outils en ligne, ici pour justifier une traduction (une autre fois pour la préparer), la recherche des mots proposés par les élèves pour rendre compte du segment traduit se fait dans un premier temps en classe entière pour élucider ensemble les difficultés rencontrées et les moyens de les dépasser.

- Contraintes matérielles

Classe équipée d’un vidéoprojecteur connecté à internet.

- Préparation

Le professeur aura placé dans le fichier classe le texte latin ou grec numérisé avec sa traduction, dont il aura souligné ou surligné certains segments qu’il veut faire retrouver dans le texte cible, selon ses objectifs lexicaux, grammaticaux, culturels ; figureront aussi les raccourcis permettant d’accéder au dictionnaire souhaité (Gaffiot ou Bailly abrégé) ainsi que celui d’une grammaire latine ou grecque, pour orienter, élucider, discuter en commun les propositions des élèves.

- Compétences nécessaires au professeur

Le professeur doit savoir copier des adresses internet à partir d’un moteur de recherches, dans le fichier classe accessible aux élèves pour qu’ils puissent s’y reporter. Il doit savoir utiliser le vidéoprojecteur.

- Plus-value

L’intérêt du vidéoprojecteur est de permettre de travailler en direct avec les élèves, de voir sur le champ avec eux les obstacles sur lesquels ils vont buter, de comprendre ce qui pose problème, de chercher avec eux les solutions avec l’aide de la grammaire en ligne, pour qu’ils puissent, lors d’une autre séance, pouvoir en binôme, puis seuls procéder à la recherche d’une manière autonome.

- Récit bref

Le texte latin ou grec accompagné de sa traduction, où sont soulignés (éventuellement de couleurs différentes selon l’objectif) certaines expressions ou syntagmes choisis pour leur intérêt lexical, grammatical, culturel ou linguistique (le problème de la traduction d’une langue dans une autre) est projeté aux élèves.

Après lecture et vérification de la compréhension globale du texte par les élèves, ils sont invités à proposer, après un temps de préparation, leurs choix pour tel segment de la traduction, à les justifier et à les vérifier en venant sur le poste consulter les outils en ligne ; les camarades interviennent pour aider, orienter ainsi que le professeur qui reprend la main lorsque les élèves sont en difficulté.

C’est l’occasion de revenir sur les connaissances morphologiques permettant de retrouver le nominatif du nom ou la forme du verbe au présent, de donner des élucidations grammaticales de révision ou des informations, à compléter par la suite, sur des points non encore abordés. A la séance suivante, en salle informatique on pourra donner le même texte et la suite pour des repérages autonomes, à présenter ensuite aux camarades à une troisième séance en classe entière.

- Compétences B2i

4. S’informer, se documenter
4.5. Je sais sélectionner des résultats lors d’une recherche (et donner des arguments permettant de justifier mon choix).
- Document joint

Cours qui part de repérages sur le texte antique et s’appuie sur des outils en ligne pour vérifier les hypothèses.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex