Monter un projet avec le Centre d'art La Chapelle Jeanne d'Arc publié le 10/05/2019  - mis à jour le 03/06/2019

Art contemporain - Thouars

L’art contemporain dans une chapelle néo-gothique

Construite à la fin du XIXe siècle dans le style néo-gothique, la Chapelle Jeanne d’Arc est le dernier vestige d’une institution religieuse pour jeunes filles pauvres. À la fin des années 1970, la municipalité rachète les bâtiments désaffectés, mais seule la chapelle est finalement conservée. En 1988, le site devient un parking paysager, tandis que la chapelle est dévolue à l’accueil de manifestations culturelles et d’expositions, essentiellement d’art contemporain, sous la conduite du service arts plastiques de la Ville de Thouars.
Labellisée “Centre d’art contemporain d’intérêt national” par le ministère de la Culture en 2019, la Chapelle Jeanne d’Arc est aujourd’hui un lieu de référence à l’échelle du grand Ouest dans le domaine de l’art contemporain.

Qu’est-ce qu’un centre d’art ?1

Les premiers centres d’art contemporain ont émergé en France dans les années 70. Aujourd’hui, l’association française de développement des centres d’art contemporain (d.c.a), créée en 1992, regroupe 50 structures réparties sur l’ensemble du territoire français hormis la Corse. Le centre d’art La Chapelle Jeanne d’Arc en fait partie.

En majorité subventionnés par des fonds publics (ministère de la Culture / Drac, régions, départements, communautés d’agglomération, villes), la plupart d’entre eux ont un statut d’associations, tandis que d’autres sont gérés par la région, le département ou la municipalité.

Lieux de recherche et de création, de production et de diffusion de l’art contemporain, les centres d’art accompagnent les artistes à des moments-clé de leur réflexion et de la mise en œuvre de leurs projets. Par l’accueil en résidences, les centres d’art permettent en effet aux artistes d’expérimenter, de développer et de faire connaître leur travail artistique lors d’expositions représentatives de la création contemporaine.

La médiation vers tous les publics compte également parmi les missions clé des centres d’art contemporain. En étroite collaboration avec les artistes, les CAC conçoivent des projets à dimension éducative et accompagnent les publics dans la découverte de l’art d’aujourd’hui. Les centres d’art permettent ainsi aux personnes éloignées des grands centres urbains de rencontrer l’art de leur temps et contribuent de ce fait au renforcement du maillage territorial.

Le projet culturel du centre d’art La Chapelle Jeanne d’Arc

Le projet culturel du centre d’art la Chapelle Jeanne d’Arc prend en compte sa situation géographique excentrée et son enveloppe architecturale, une chapelle néo-gothique du XIXe. Le centre d’art propose ainsi aux différents publics de découvrir l’art contemporain dans un lieu patrimonial emblématique de Thouars. Les artistes invités s’approprient cet espace en créant une œuvre originale, conçue pour le lieu, qui invite à poser un regard neuf sur le territoire du Thouarsais et du Nord Deux-Sèvres.
Dans le cadre de son offre culturelle et pédagogique, le CAC organise toute l’année des ateliers en partenariat avec écoles, collèges et lycées, ainsi qu’avec les maisons de retraite, centres socioculturels, l’hôpital psychiatrique et les associations.

 Page suivante : les missions d’éducation artistique et culturelle du Centre d’art La Chapelle Jeanne d’Arc.

(1) D’après le site internet de l’association française de développement des centres d’art contemporain (d.c.a.), https://www.dca-art.com/les-centres-dart-contemporain (mai 2019).