27 janvier : Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité publié le 21/01/2020

12
"Le bourreau tue toujours deux fois, la seconde fois par l’oubli" (Elie Wiesel)
Mémorial de la Shoah

Le 27 janvier 2020 marque le 75ème anniversaire de l’arrivée de l’avant-garde des forces soviétiques devant l’immense complexe concentrationnaire et de mise à mort d’Auschwitz, où se trouvaient encore un nombre important de déportés survivants.

Une journée européenne commémorative

En 2002, la France et l’Allemagne ont retenu la date du 27 janvier, anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz (27 janvier 1945), pour instituer cette journée du souvenir.
Depuis 2003, la date de cet évènement offre l’occasion pour la communauté éducative de mener un travail mémoriel pluridisciplinaire, en se basant sur l’enseignement de histoire de la Shoah en classe, d’engager une réflexion sur les génocides ainsi que, plus généralement, sur les crimes contre l’humanité, et de rappeler les valeurs humanistes qui fondent notre démocratie.

 27 janvier : journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité, page sur le site du Ministère de l’éducation et de la jeunesse
 Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité, page Eduscol proposant aux enseignants de multiples ressources pour animer le travail en classe autour de cette journée.

Des manifestations et des actions pédagogiques

La communauté éducative dans son ensemble est invitée à s’associer à cette commémoration. Les enseignants engageront une réflexion avec leurs élèves sur les génocides et les crimes contre l’humanité, en liaison avec les programmes d’enseignement.

Le projet « Convoi 77 »

Les élèves et enseignants pourront s’inspirer du projet européen « Convoi 77 » afin de mener des actions similaires. Ce projet « Convoi 77 » organisé par l’association « Familles et Amis des déportés du convoi 77 » porte sur la mémoire du dernier grand convoi de déportés à quitter Drancy pour Auschwitz, le 31 juillet 1944, emportant vers le camp d’extermination plus de 1 000 hommes et femmes et 300 enfants, originaires de 37 pays différents.

Dans les médias

Soirée spéciale sur Arte, le mardi 21 janvier 2020, à partir de 20h50

  • 20h50 - 1944 : il faut bombarder Auschwitzlfgang Schoen, réalisé par Tim Dunn
  • 22h25 - Les expérimentations médicales à Auschwitz, réalisé par Sonya Winterberg , Sylvia Nagel
  • 23h15 - La Babel des enfants perdus, réalisé par Théo Ivanez
  • 00h15 - La brigade des papiers, réalisé par Diane Perelsztejn

Ces documentaires sont en ligne jusqu’au 22 février 2020.

Témoignages en streaming

L’Union des Déporté d’Auschwitz (UDA), diffuse en streaming, lundi 27 janvier 2020 de 14h à 16h, des témoignages de survivants de la Shoah à destination des établissements scolaires. Ces témoignages peuvent donner lieu à un échange avec les élèves par voie électronique (plus de précisions sur le site de l’UDA).
Il s’agit d’un témoignage collectif, avec Ginette Kolinka, Esther Senot, Elie Buzyn, Victor Perahia et Raphaël Esrail, ayant pour thématique générale : « Qu’est-ce qu’un génocide ? ».
Les classes souhaitant participer doivent impérativement s’inscrire au moyen du formulaire disponible en bas de la page.