Appel à projets : Marie Curie, les sciences et la guerre publié le 07/09/2020

À l’occasion du 25e anniversaire de l’entrée au Panthéon de Marie Curie, la direction des patrimoines, de la mémoire et des archives du ministère des armées, en partenariat avec le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse, le ministère de l’agriculture et de l’alimentation et, parmi les partenaires associatifs, le musée Curie et l’Institut Curie, lance un appel à projets pour l’année scolaire 2020-2021 auprès des établissements scolaires, des associations et collectivités locales, sur le thème :

Marie Curie, les sciences et la guerre

Marie Curie, les sciences et la guerre

Irène et Marie Curie à l’hôpital d’Hoogstade (Belgique) en 1915.
Appareils radiographiques installés dans un pavillon.
Musée Curie (collection ACJC)

Tout au long de l’année, lors des différentes commissions de subventions de la direction des patrimoines, de la mémoire et des archives (DPMA) du ministère des armées, un intérêt tout particulier sera porté aux actions pédagogiques qui répondront à cet appel à projets.

Contenu de l’appel à projets

Titulaire de deux prix Nobel et première femme à entrer au Panthéon en 1995 pour ses mérites propres, Marie Curie est aujourd’hui reconnue comme une des plus grandes scientifiques de son époque. Brillante physicienne, mère de deux enfants, elle est aussi animée d’une profonde foi patriotique qui la conduit à mettre dès 1914 ses compétences au service de sa patrie d’adoption. L’engagement de Marie Curie dans la guerre symbolise et illustre tout à la fois l’implication des sociétés, des sciences et des techniques dans le conflit.

L’appel à projets est adapté aux programmes d’histoire de CM2 et de 3ème (thème 1) qui traitent de la Première Guerre mondiale, mais aussi plus particulièrement à celui de 1ère de l’enseignement général et technologique (thème 4) qui intègre "Marie Curie dans la guerre" comme point de passage et d’ouverture.
Le thème renvoie également à l’implication des civils dans le conflit, et plus particulièrement au rôle joué par les femmes, ainsi qu’à certains aspects scientifiques et techniques de la guerre.

Le personnage Marie Curie peut donc être abordé sous l’angle de la mobilisation des civils au profit de l’effort de guerre, mais également sous le prisme des avancées scientifiques, celles-ci permettant en l’occurrence une meilleure prise en charge des blessés. Les conséquences à plus long terme de ces engagements et innovations peuvent aussi être étudiées.

Cet appel à projets offre l’opportunité aux enseignants d’une véritable approche pluridisciplinaire : l’histoire, les sciences et plus particulièrement les sciences physiques, l’enseignement moral et civique ou les langues étrangères.

 Tous les appels à projets sur le site des Chemins de Mémoire.

Contact

Pour toute précision sur l’appel à projets, pour l’envoi des projets ou demandes de subvention, contacter le bureau des actions pédagogiques et de l’information (BAPI) de la DPMA :