Un exemple de choc d'offre négatif sur le marché des céréales publié le 13/11/2019

Niveau et thème

 Classe de terminale - Partie économique - Thème : Fluctuations, croissance et crises - Comment expliquer l’instabilité de la croissance ?

 Éventuellement classe de première - Partie économique - Comment un marché concurrentiel fonctionne-t-il ?

Objectifs

Cette évaluation formative, qui permet d’illustrer les effets d’un choc d’offre sur un marché concurrentiel, vise à vérifier que les élèves sont capables de :

  • Justifier le caractère concurrentiel du marché des céréales.
  • Expliquer les effets d’un choc d’offre négatif sur les prix et la production.
  • Montrer qu’un choc d’offre finit toujours par affecter la demande globale.

Prérequis

 Les notions de choc d’offre et de demande globale auront été étudiées préalablement.
 Les élèves sont capables de représenter graphiquement un marché concurrentiel.
 Ils ont étudié le déplacement des courbes et ses effets sur un marché concurrentiel.

Mode d’emploi

L’évaluation prend la forme d’un exercice interactif réalisé avec l’application Quizinière de Canopé.
Il peut être réalisé à la maison mais aussi en salle informatique.

L’exercice étant reproduit ci-après, il peut aussi être réalisé en classe sans l’application.

 Tester l’exercice.
 Récupérer l’exercice (nécessite d’avoir un compte sur le site La Quizinière).

Pour en savoir plus sur La Quizinière :
 Voir le tuto sur le site académique

Exercice à réaliser

Choc d'offre : Blé, maïs, coup de chaud sur les prix - 06 08 2018
1

Sur le marché du blé, les producteurs sont :

  1. Faiseurs de prix
  2. Preneurs de prix

Le marché du blé est un donc un marché :

  1. Concurrentiel
  2. Oligopolistique
  3. Monopolistique
2

De quel type de choc la sécheresse évoquée dans le reportage relève-t-elle ?

  1. Choc d’offre positif
  2. Choc d’offre négatif
  3. Choc de demande positif
  4. Choc de demande négatif
3

Dessiner sur le graphique :

  1. Un O à côté de la courbe d’offre
  2. Un D à côté de la courbe de demande
  3. Un E au point d’équilibre du marché

Indiquer sur le graphique :

  1. Le prix d’équilibre du marché (P*)
  2. Les quantités d’équilibre du marché (Q*)
Simulation du marché du blé
4

Si l’on souhaite simuler l’effet de la sécheresse sur le graphique, quelle courbe faut-il déplacer ?

  1. La courbe d’offre vers la gauche
  2. La courbe d’offre vers la droite
  3. La courbe de demande vers la gauche
  4. La courbe de demande vers la droite
5

Faites apparaître le déplacement de la courbe sur le graphique et déterminez le nouvel équilibre (prix et quantités).

Simulation du marché du blé
6

Dans le texte suivant barrer les mots qui ne conviennent pas.

La sécheresse entraîne le déplacement de la courbe d’offre / de demande vers la gauche / droite.
Si le prix restait identique, on observerait un déséquilibre puisque la demande serait supérieure / inférieure à l’offre. Pour que le marché soit à nouveau en équilibre , il faut donc que le prix augmente / baisse.
Le nouvel équilibre se caractérise donc par un prix plus élevé / faible et des quantités échangées plus / moins importantes.

7

A la fin du reportage il est dit que les prix de la viande et du lait pourraient augmenter également. Choisissez parmi les propositions suivantes celle qui permet d’expliquer ce résultat.

  1. La demande de viande et de lait est en hausse.
  2. Pour les producteurs de viande et de lait, les céréales sont des consommations intermédiaires.
  3. Le manque de main-d’œuvre dans l’agriculture limite les capacités de production.
  4. Le manque de concurrence dans l’agriculture permet aux producteurs d’augmenter leurs prix.
8

Rappeler quelles sont les composantes de la demande globale.

  1. Consommation + investissement + importations
  2. Consommation + exportations + importations
  3. Investissement + exportations + importations
  4. Consommation + investissement + exportations
9

Tâche finale (Entraînement à l’EC1) : En vous appuyant sur l’exemple du marché des céréales, montrez comment un choc d’offre peut affecter la demande globale.