Accueil : Centre Académique Recherche- Développement, Innovation et Expérimentation
Accueil >> Expérimenter >> Projet «...

article Projet « Arc en ciel » au collège Jean Rostand, La Rochefoucauld     -    publié le 11/10/2017    mis à jour le 12/10/2017

Prévention du décrochage scolaire.

• Présentation de l’établissement, contextualisation du projet et objectifs

Le collège Jean Rostand de la Rochefoucauld est un établissement à taille humaine avec 500 collégiens.
Le dispositif « Arc en ciel » a été mis en place à la rentrée scolaire de 2015 et ouvert à 11 classes de 4ème et 5ème. 51 élèves ont pu en bénéficier la première année.
Ce projet, à l’initiative de M. Koch, Principal adjoint du collège, est né après un bilan au niveau de l’établissement et de la vie scolaire : difficultés rencontrées par certains élèves à rentrer dans les apprentissages scolaires car leur estime de soi était au plus bas, s’enfermant dans un sentiment d’échec étant donné qu’ils avaient le sentiment d’être « nuls ». De plus, les élèves des CSP défavorisées et moyennes réussissent moins bien au collège Jean Rostand que ceux de Charente ou de l’académie.

Ce que peut penser l’élève de lui. Les phrases trop souvent entendues… : VIDEO : teasing Arc en ciel

Les principaux objectifs des différentes actions menées sont de travailler l’estime de soi et d’amener les élèves à se construire une image positive, de réussite personnelle, de fierté du travail accompli, en les mettant en valeur par la réalisation des projets ; et de redonner goût au travail aux élèves en difficulté scolaire en mobilisant toute la communauté éducative de l’EPLE et ses partenaires. Il s’agit également de changer la perception des enseignants sur les élèves en difficulté.

• 2 dispositifs mis en place à la rentrée de 2015

  • Ateliers internes encadrés par les professeurs du collège.
  • Intervention du PAQI (partenariat avec la MLDS) pour « la cellule de boost » pilotée par Mme Gervais (professeur coordinateur du PAQI) en partenariat avec Mme Simonnet (professeur documentaliste du collège). 31 élèves de 4ème et 25 élèves de 5ème concernés par les 2 dispositifs. Le travail dans les différents ateliers s’effectue en petits groupes avec une prise en charge différente de la difficulté scolaire et l’objectif poursuivi est de mettre l’élève en valeur pour accroître l’estime de soi.

• L’organisation des dispositifs : 2015-2016

- Premier dispositif : ateliers internes encadrés par les enseignants du collège

Afin d’être opérationnels dès la rentrée de septembre de 2015, un bilan a été fait au niveau de l’établissement au cours du 3ème trimestre pour détecter les élèves relevant de ce dispositif (profils très différents, public très hétérogène).
Un cours nommé « Arc en ciel » a été intégré dans l’emploi du temps des élèves concernés. Il s’agit d’élèves désignés après accord de la famille.
Après appel à projet auprès des équipes éducatives, huit projets ont été retenus pour cette première année qui ont donné lieu à la mise en place de 8 ateliers différents : théâtre, le chocolat, histoire des couleurs, relaxation, etc.
L’année scolaire a été divisé en 3 périodes afin que les élèves aient le choix au niveau des différents ateliers proposés. Seul l’atelier théâtre encadré par Mme Fourthies et Mme Pailloux (professeures de Lettres au collège impliquées activement dans le dispositif depuis le début) a été proposé de façon permanente tout au long de l’année.

arc_en_ciel

« Chacun choisit la voie qu’il veut, à chacun sa couleur pour retrouver l’estime de soi »

- Atelier théâtre

Différentes activités réalisées (exercices de respiration, de diction, gestuelle, ..) pour amener les élèves à la pratique théâtrale.
Ces ateliers ont permis aux enseignantes de mieux cerner les élèves et d’établir avec eux des relations de confiance car elles faisaient les exercices en même temps qu’eux.
Les élèves travaillaient en binômes, demi-groupes ou bien en groupe.
Grâce aux différentes activités mises en œuvre, les élèves ont pu acquérir une meilleure image d’eux- mêmes et réinvestir en classe les bienfaits de cette expérience.
Les élèves se sont pris au jeu tout au long de l’année et leur travail a débouché sur une représentation théâtrale en fin d’année scolaire à partir d’un texte choisi par les élèves.

- Atelier « cellule de boost » : estime de soi

Ateliers se déroulant 2 fois par semaine au CDI. Des séances en petits groupes (une dizaine d’élèves) dont l’objectif final est d’obtenir, de la part des élèves, une meilleure estime de soi menant vers la persévérance et la réussite
Déroulement d’une séance  : après un rappel de ce qui a été dit la séance précédente, l’élève reprend les objectifs qu’il a définis lui-même. Les enseignantes adaptent les supports en fonction du début de séance. A la fin de la séance, l’élève met en place de nouveaux objectifs si c’est nécessaire.
En fonction de ce qui est dit lors de l’atelier, l’élève peut être dirigé vers une personne de l’équipe éducative (ex. COP, assistante Sociale, médecin scolaire, etc.)
Un bilan hebdomadaire est envoyé au collège, ainsi qu’au professeur documentaliste. Une communication régulière est établie entre la communauté éducative et le professeur de la MLDS.

• Bilan des dispositifs 2015-2016

- Points positifs

  • bonne implication des élèves dans le dispositif ;
  • ateliers variés qui permettent de répondre aux sensibilités des élèves ;
  • peu d’absences ;
  • des retombées non négligeables au niveau de la vie scolaire (moins d’exclusions de cours, etc.) ;
  • bonne implication des enseignants responsables des ateliers ;
  • bilan 4ème : sur 27 élèves, 19 évolutions positives et 8 sans évolution significative.

Axes à améliorer :
Communiquer la réussite auprès des équipes pédagogiques permettant ainsi de mettre en valeur les élèves suivis et valoriser l’implication des élèves auprès de parents (courrier avec un bilan positif).

un document Témoignage d’Océane (durée 00:37) (MPEG4 de 4.2 Mo)

Projet « Arc en ciel » au collège Jean Rostand, La Rochefoucauld.

Témoignage d’Océane (durée 00:37) (MPEG4 de 4.2 Mo)

Projet « Arc en ciel » au collège Jean Rostand, La Rochefoucauld.

• 2016-2017 : évolution du projet

Reconduction du dispositif avec quelques modifications en raison de la réforme du collège (contraintes EDT) et de moyens (HSE) moins importants. . 50 élèves bénéficient du dispositif.
Seulement 2 ateliers ont pu être proposés aux élèves cette année scolaire : l’atelier théâtre (encadré par Mme Fourthies et Mme Pailloux) et l’atelier yoga Nidra (Mme Blanc). Ces ateliers sont intégrés dans l’emploi du temps des élèves concernés (mardi de 12h45 à 13h45).
Le niveau ciblé : les élèves de 5ème. Une cinquantaine d’élèves participent aux ateliers d’une durée de 12 semaines, au bout de cette durée ils changent d’atelier.
Bien que les enseignants qui pilotent le projet disposent de moins de temps, les activités et les objectifs demeurent les mêmes que l’année dernière, tout en redoublant les efforts afin de valoriser les élèves suivis avec la programmation de 2 représentations théâtrales : une devant le personnel ATOS du collège et l’autre dans une salle de spectacle de la ville.
Pour les élèves de 4ème , le partenariat avec la MLDS a été reconduit, partenariat qui est amené à disparaître. D’où le besoin de former les enseignants pour prendre la relève.

• Bilan

Cette année, les enseignants ont pu constater qu’il y avait moins d’échanges avec les collèges étant donné qu’il y avait moins d’ateliers, donc moins de collègues impliqués.
Afin de mener à bien ce projet, il serait nécessaire de consacrer plus de moyens pour pouvoir offrir, aux élèves concernés par le dispositif, plus de variété au niveau des ateliers proposés.
Un bilan complet sera fait à la fin de l’année scolaire.

- Présentation du projet "Arc en ciel" réalisé par M. Koch

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex