Accueil : Centre Académique Recherche- Développement, Innovation et Expérimentation

article Futur Classroom Lab du LP2I aux journées nationales de l’innovation à Paris.     -    publié le 06/03/2017

fcl

Les Journées Nationales de l’Innovation se dérouleront le 28 et 29 mars 2017 à Paris.

L’expérimentation présentée par le Lycée Pilote Innovant International de Jaunay Clan a été sélectionnée pour participer à ces deux journées.

L’équipe présentera le projet Futur Classroom Lab.

Nous vous proposons un tour d’horizon de cette action innovante.

Objectifs :

Le FCLP2I (Future Classroom Lab au LP2I, laboratoire de la classe de demain) s’inspire du projet européen Future Classroom Lab de European Schoolnet.

Il en partage donc les objectifs :

- • développer les compétences du 21ème siècle chez les élèves et les enseignants en accueillant et inspirant de nouveaux scénarios pédagogiques qui leur demandent de nouvelles postures ;

- • permettre à tous les acteurs de l’éducation de repenser l’espace physique de la salle de classe au 21ème siècle, en particulier à l’heure du numérique, grâce à une modularité et une évolutivité du lieu ;

- • accueillir un public large de la sphère éducative : formations, partenaires industriels, institutionnels, associatifs,...

Nombre d’élèves et niveaux concernés :

Dans le respect de la philosophie de l’établissement, cette expérimentation est accessible à tous les enseignants et tous les élèves. Chacun peut réserver en ligne un des sous-espaces du lieu, pour peu qu’il partage la description du cahier des charges prévu.

Description et modalités de mise en œuvre :

Un travail de six mois a été conduit de janvier à juin 2015 par un groupe inter-catégoriel d’acteurs autour du LP2I (élèves, enseignants, personnels de direction, agents, inspecteurs, membres de Canopé, chercheurs, parents, professionnels,...), afin d’aboutir à la réalisation de 3 scénarios pédagogiques méta-disciplinaires (i.e. des scénarisations d’activités d’apprentissage qui puissent être déclinables dans n’importe quelle discipline, projet interdisciplinaire, social ou culturel).
Grâce à la méthodologie de co-design empruntée au projet Future Classroom Lab (FCL), ces trois scénarios ont permis à la fois de penser le développement de compétences du 21ème siècle - la Collaboration, La Résolution de Problème du Monde Réel, L’Usage Éclairé des TIC, la Communication... - et de définir de nouveaux espaces d’apprentissage. En effet, l’équipe a validé le concept de “zones d’apprentissage” apporté par le projet FCL en France et a décomposé l’espace en 6 zones décrites par les verbes : “Interagir”, “Enquêter”, “Échanger”, “Développer”, “Créer” et “Présenter”.
De septembre à décembre 2015, le groupe a pu décrire plus précisément les usages et scénarios possibles de ces zones pour tenter de définir le mobilier et la technologie adéquats pour les habiter.
L’inauguration partielle du lieu s’est faite début juillet 2016.

Le FCLP2I est constitué de 3 salles :
- l’ « Espace Visio » (zone “Interagir”) accueille des scénarios liés à la visioconférence (échanges de classes, intervention d’un expert extérieur dans un groupe ou une classe, visites virtuelles du FCLP2I, rencontre avec des partenaires, jury à distance, réunions de direction, etc.)
- la “Salle Collaborative” (zones “Enquêter et Echanger”) possède des chaises sur roulette avec une tablette intégrée, des murs sur lesquelles on peut écrire, des tableaux blancs sur roulette et des écrans connectés. Elle accueille notamment le scénario FCL en France des “Experts” (https://www.youtube.com/watch?v=Aub_8YS8IOg).
- “L’Espace Projet” (zones “Développer, Créer, Présenter”) est en ce moment principalement occupé par un groupe d’élèves et d’enseignants qui développent un FabLab avec “les moyens du bord” et le souci de développer la culture des “Makers”, du libre et du “Do It Yourself”.

Partenariats :

Sur cette période, le LP2I a pu, après de nombreuses rencontres, obtenir divers partenariats avec notamment : le Réseau Canopé, les entreprise DPC et Ergotron (mobilier scolaire), Lagae (peinture murale), Polycom (visioconférence), Sonomax-France TICE (intégration TICE) et le Parc du Futuroscope.

Liens éventuels avec la recherche :

Le FCLP2I s’inspire du projet Future Classroom Lab de European Schoolnet (http://fcl.eun.org/).
Le projet FCL est lui-même inspiré de la recherche-action iTEC menée de 2010 à 2014 dans plus de 1000 classes venant de 15 pays (http://www.cndp.fr/itec/tribune/).
Il est mené en France par la Direction du Numérique Educatif et coordonné par le Réseau Canopé avec l’Académie de Poitiers comme académie pilote. (http://eduscol.education.fr/cid84095/le-future-classroom-lab.html, http://blogpeda.ac-poitiers.fr/fclf/).
Par ailleurs, le FCL participe à la reflexion du groupe ministériel Archicl@sse (http://eduscol.education.fr/cid84395/archicl@sse-impact-du-numerique-sur-l-architecture-des-ecoles-et-des-etablissements.html).
Le Réseau Canopé ainsi que le Laboratoire TECHNE de l’Université de Poitiers sont associés à l’expérimentation.

Evaluation :

Evaluation Interne :
• recueil des données par la plateforme de réservation (taux de réservation de l’espace, types de scénarios pédagogiques mis en oeuvre) ;
• questionnaire aux usagers (élèves et professeurs) ;
• ateliers-bilan lors des sessions d’hiver et d’été (commencent juin 2017) ;

(2) Evaluation externe :
• sous-projet 2 du Laboratoire TECHNE : "Transformations pédagogiques induites" (mars 2017)

(3) Evaluation croisée :
• analyse, modélisation et édition de scénarios avec Réseau Canopé (Direction Recherche et Développement sur les Usages du Numérique Éducatif) (automne 2017)

Effets constatés :

- • sur les acquis des élèves

(1) Une motivation accrue des élèves au passage de la porte : effet de nouveauté certes mais le changement de paradigme est bien là ; les élèves prennent davantage part à ce qui se passe dans le cours. Des élèves en situation de rupture et de refus en classe “normale” prennent ici la parole, se sentent différents, acteurs, scénaristes.

(2) Le développement de compétences nouvelles : sans changer fondamentalement les connaissances à faire acquérir, c’est sur la façon d’apprendre - collaborer, co-construire les connaissances, co-transformer les savoirs, communiquer de façon adaptée à une audience, être en relation direct avec un expert du monde extérieur, s’engager dans une démarche d’investigation... - que l’espace permet le développement de compétences transversales.

(3) Ces compétences du 21ème siècle et ces nouvelles postures des élèves aident à leur tour à “mieux apprendre” les attendus du programme.

- • sur les pratiques des enseignants

(1) La posture de l’enseignant change. Ou plutôt, il est contraint/incité à en adopter d’autres complémentaires. Par exemple, il est possible, lors d’une synthèse, d’être en situation magistrale, le mobilier modulable permet cela aisément, mais lorsque 6 groupes travaillent chacun et communiquent autour d’un tableau blanc, d’un écran connecté ou d’un mur Velleda, l’enseignant devient tantôt accompagnateur, conseiller, capitaine, doit même parfois se mettre dans une posture de “lâcher-prise” (Dominique Bucheton : http://neo.ens-lyon.fr/neo/formation/analyse/les-postures-enseignantes).

(2) La démarche d’expérimentation est au coeur du FCLP2I. Ainsi l’enseignant utilisant l’espace est invité à produire une courte description de son scénario en amont de la séance, description qui sera mutualisée avec l’ensemble des utilisateurs. Il peut également produire un “compte-rendu” de la séance, en particulier autour des compétences du 21ème siècle engagées (modèle de l’ITL Research : http://www.kasc.net/2010/21CLD%20Learning%20Activity%20Rubrics%202012.pdf) et se met alors dans une position reflexive. Il arrive aussi parfois que cette réflexivité se produise en direct, pendant la séance. L’enseignant prend alors du recul, s’étonne, se questionne, prend une photo pour y penser plus tard…

(3) Un effet important est celui de l’essaimage. Un essaimage des conditions d’enseignement, comme demander à ce que le mur de sa classe habituelle soit lui aussi peint en Velleda ou accepter de “perdre” 5 minutes de cours en déplaçant les tables après avoir vécu la plus-value du travail en îlot en salle modulable ; un essaimage des idées grâce aux partages de scénarios entre les disciplines (et les projets également). La technique de l’Arpentage en Français peut alors se tester en Physique-Chimie, le scénario des Experts en Mathématiques peut se mettre en oeuvre en Histoire-Géographie, etc. L’espace FCLP2I est ouvert et chacun peut venir voir le cours se dérouler…. jusqu’à amener des équipe à vouloir repenser leurs espaces d’enseignement.

- • sur le leadership et les relations professionnelles

Le climat scolaire est une donnée fondamentale du lycée. Il est reconnu y être plutôt très bon et le doit à la synergie des différents dispositifs présentés. Parmi les notions fortes du LP2I, l’autonomie et la responsabilisation de l’élève sont des objectifs prioritaires auxquels les Activités Complémentaires de Formation, les Modules Interdisciplinaires, le suivi des élèves contribuent largement. À travers le FCLP2I, ce climat de “confiance accompagnée” prend également du sens dans les cours disciplinaires. Les élèves ne sont pas les cobayes d’un scénario expérimenté, mais bien au contraire des chercheurs aux côtés de leurs enseignants. Le lieu, ouvert, accueille volontiers l’équipe de direction qui peut, elle aussi, utiliser l’espace et contribuer à ses orientations et évolutions, bouclant, avec les élèves, les professeurs et les agents, la notion de travail en équipe(s), de co-construction.
• sur l’école / l’établissement

La communauté enseignante au LP2I est fortement ancrée dans le travail d’équipe et la volonté d’innover. Chaque dispositif demande à la fois un engagement individuel certain et une propension à collaborer, la plupart d’entre eux ne tenant que parce que l’intérêt collectif a été placé devant l’intérêt individuel. L’équipe enseignante a donc naturellement investi l’espace FCLP2I avec une vingtaine d’enseignant utilisateurs en 3 mois (soit un enseignant sur trois). On peut parier que ce nombre va augmenter dans les mois à venir.
De façon plus large, les élèves se sont massivement investis dans l’élaboration de l’espace et la complexité des dimensions du projet, notamment grâce au CVL. Ce projet a naturellement amené les agents de toute compétence à intervenir et apporter leur contribution (travaux, gestion, entretien, réseau, etc.). Le FCLP2I est ainsi le résultat du travail de l’ensemble de la communauté éducative, mais aussi son terrain de jeu pour poursuivre l’innovation pédagogique au coeur du projet du LP2I.

- • plus généralement, sur l’environnement

Le FCLP2I essaime au niveau national à travers le réseau Future Classroom Lab en France. Différentes initiatives, d’ampleurs diverses, ont déjà vu le jour et des centaines d’enseignants ont pu visiter - voire se former - dans cet espace. Cet essaimage semble exponentiel, notamment grâce au système de visioconférence qui permet une moyenne de 1 à 2 nouveaux contacts par semaine (partenaires industriels, associatifs, collègues, etc.) !
Présent au Rencontre de l’Orme à Marseille en juin 2016, au Colloque e-Education à l’automne 2016 (Marseille) ou encore à Eidos 64 en Janvier 2017, présent également en ligne lors de webinaire (eTwinning par exemple), le projet FCLP2I et le lycée LP2I lui-même, sont régulièrement sollicités pour des présentations, des ateliers ou des témoignages.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex