Accueil : Les Enseignants Documentalistes de l'Académie de Poitiers
Accueil >> Agir >> Pédagogie >> Séances pédagogiques >> Se jouer...

article Se jouer de l’identité numérique pour mieux la déjouer     -    publié le 18/05/2018

Questionner l’identité numérique par le biais de l’interdisciplinarité dans le cadre de l’Enseignements d’exploration Création et activités artistiques.

1 2 3 4 

• Séance 2 : Qui suis-je ?

A partir de leur œuvre, chaque élève a dû se créer un profil sur Facebook, un avatar et différentes caractéristiques propres à leur identité fictive. Le cahier des charges étant que ces caractéristiques devaient correspondre à l’idée qu’ils se faisaient de l’artiste qui avait produit l’œuvre qui était désormais la leur.

- Éclairage : Les paramètres de Facebook / Les vecteurs de mon identité numérique : ce qui me trace…. (moteur de recherche, ce que j’aime, mes amis, mes photos …)
Analyse d’une œuvre qui me définit / Détermination de mon identité / réalisation de mon avatar.

- Éclairage : Les règles de droit d’auteur pour les images / la production d’images sur internet.

- Évaluation : l’avatar et l’identité que je me donne correspondent à l’œuvre à laquelle je fais référence.

- Bilan

Outre le fait que cette séance a permis aux élèves d’analyser une œuvre, ils ont dû imaginer les intentions de l’artiste, sa personnalité, ses goûts, ses engagements.
Ils ont aussi pu se rendre compte à travers le paramétrage de Facebook qu’ils n’étaient pas entièrement maîtres de la façon dont ils souhaitaient être représentés.
Ainsi, ils ont pu comprendre que la représentation de soi à travers les réseaux sociaux était certes celle qu’on souhaitait en faire mais qu’ils étaient aussi sous l’emprise de l’interface en ligne qu’il choisissait.

Cette emprise culturelle d’internet sur nos identités numériques n’est pas négligeable et met en avant des aspects de notre personnalité sans que nous en soyons maître.

De fait, naît à travers nos pratiques en ligne une nouvelle représentation de soi dont nous ne maîtrisons qu’une partie des données.

• Séance 3 : Ce que j’aime et ce que je n’aime pas

Les élèves visitent des pages, des sites et alimentent leur page.

- Évaluation : les sites, les groupes et les pages que je fais apparaître sont en adéquation avec mon identité.

- Bilan

Ces actions ont permis aux élèves d’aller au-delà de l’identité déclarative dont ils se sont emparés auparavant, pour découvrir qu’ils avaient aussi une identité agissante.
De part leurs actes ils laissent, outre des traces, des informations sur ce qu’ils sont.
Informations qui sont largement collectées.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex