Voyages scolaires au Royaume-Uni publié le 06/01/2021

Le Brexit et la mobilité des élèves

Royaume-Uni : le Brexit en pratique

Depuis le 1er janvier 2021, l’accord sur les relations futures trouvé le 24 décembre 2020 entre l’Union européenne et le Royaume-Uni, signé par chacune des parties le 30 décembre 2020 et ratifié par le parlement britannique est appliqué de façon provisoire, en attendant sa ratification par le parlement européen (début 2021). Cet accord fixe les règles applicables dans différents domaines, dont certains ont un impact sur la mobilité des élèves.

Le Brexit et le programme Erasmus+

Le Royaume-Uni a choisi de ne plus participer au programme d’échanges Erasmus+. De ce fait, il est devenu un "pays tiers" depuis le 1er janvier. Toutefois, pour l’ensemble des projets relevant du programme Erasmus+ 2014-2020, le Royaume-Uni demeure un pays participant au programme, sous réserve des conditions de circulation applicables à compter du 1er janvier 2021.

Le Brexit et la mobilité des élèves

Documents de voyage nécessaires pour entrer sur le territoire britannique

  • Pour les Français et autres ressortissants de l’Union européenne

Une carte d’identité sera suffisante jusqu’au 30 septembre 2021 ;
à partir du 1er octobre 2021, les Français et autres ressortissants de l’UE non-résidents au Royaume-Uni devront être munis d’un passeport (pour les résidents la carte d’identité reste valable jusqu’en 2025).
Visa

  • Pour un voyage d’une durée inférieure à 6 mois, aucun visa n’est requis.
  • Pour un séjour d’une durée supérieure à 6 mois, à compter du 1er janvier 2021, l’obtention d’un visa sera nécessaire.

Cela concernera par exemple les assistants de langue, les élèves ou les personnels effectuant une mobilité de longue durée.

  • Les mineurs ressortissants d’un Etat tiers à l’Union européenne ou à l’espace Schengen, résidant habituellement en France et participant à une sortie scolaire au Royaume-Uni doivent être impérativement munis d’un passeport individuel en cours de validité et d’une autorisation parentale de sortie du territoire.

Jusqu’au 30 septembre 2021, ils pourront voyager sous couvert du document de voyage collectif (« Liste d’écoliers voyageant dans le cadre d’une excursion scolaire à l’intérieur de l’Union européenne »). Ce document est délivré par la préfecture et tiendra lieu de visa d’entrée au Royaume-Uni.

À compter du 1er octobre 2021, ils devront présenter un visa pour entrer au Royaume-Uni.

Quelle couverture en cas de soins médicaux pendant le séjour ?

À partir du 1er janvier 2021, la carte européenne d’assurance maladie émise par la France ou un autre pays européen ne sera plus valable au Royaume-Uni. Il conviendra dès lors de souscrire une assurance médicale privée pour voyager dans ce pays.

Sites à consulter pour de plus amples informations :
La mobilité des élèves sur le site du MENJ
Voyages scolaires sur le site Brexit en pratique