Evaluations Repères CP CE1 publié le 11/02/2019  - mis à jour le 17/05/2019

S’engager dans le dispositif :

eval-ens

Dans le cadre des évaluations repères mises en oeuvre à partir de la rentrée de septembre 2018, le ministère met à disposition des enseignants des ressources pour l’exploitation

Spécifiquement pour le point d’étape mi-cp un descriptif des exercices et un éclairage par les concepteurs permet à l’enseignant d’ajuster sa lecture du dispositif.

Prendre connaissance des premiers résultats

Début CP

À la rentrée scolaire 2018, l’ensemble des élèves entrant en CP a été évalué en français et en mathématiques (790 000 élèves dans près de 31 000 écoles).
En français, les élèves présentent le niveau de maîtrise le plus élevé dans le domaine de la compréhension orale et le plus faible dans celui de la connaissance des lettres. En mathématiques, les résultats pointent des difficultés en résolution de problèmes.
Comme cela a déjà été observé dans d’autres dispositifs d’évaluation, les écarts sont importants entre les élèves du secteur public et ceux du secteur privé. Au sein du secteur public, les élèves de REP et de REP+ sont plus souvent en difficulté. Enfin, les résultats observés varient selon les académies. Les performances sont moins assurées dans les académies du Nord, d’une partie de Sud-Est et des DOM.

Consulter le détail sur le site du education.gouv.fr

Début CE1

À la rentrée scolaire 2018, l’ensemble des élèves de CE1 a été évalué en français et en mathématiques (780 000 élèves dans près de 31 000 écoles).
En français, les élèves rencontrent des difficultés marquées dans le domaine de la lecture et de la dictée de mots. En mathématiques, les résultats pointent des difficultés en résolution de problèmes et pour les calculs en ligne.
Comme cela a déjà été observé dans d’autres dispositifs d’évaluation, les écarts sont importants entre les élèves du secteur public et ceux du secteur privé. Au sein du secteur public, les élèves de REP et de REP+ sont plus souvent en difficulté. Les filles présentent des performances plus assurées dans les différents domaines évalués en français. Ce n’est pas le cas en mathématiques, où les garçons affichent de meilleurs résultats. Enfin, les réussites sont hétérogènes selon les académies.

Consulter le détail sur le site du education.gouv.fr

Mi CP

En janvier 2019, l’ensemble des élèves de CP ont été évalués en français et en mathématiques (770 000 élèves dans près de 31 000 écoles). Ce point d’étape, en milieu d’année scolaire, permet de mesurer l’évolution des acquis des élèves dans certains domaines de la lecture, de l’écriture et de la numération.

En français, un peu moins des trois quarts des élèves sont entrés correctement dans la lecture. Concernant le principe alphabétique et la conscience phonologique, les progrès sont nets depuis le début de CP. En mathématiques, dans le domaine de la résolution de problèmes, les difficultés constatées en début de CP, comme en début de CE1, se confirment pour les élèves de CP à mi-parcours.

Comme cela a déjà été observé dans d’autres dispositifs d’évaluation, les écarts sont importants entre les élèves accueillis dans le secteur public hors éducation prioritaire et les élèves de REP et de REP+, plus souvent en difficulté. Cependant, ces écarts diminuent entre le début du CP et la mi-CP.

Les filles présentent des performances plus assurées dans les différents domaines évalués en français. Ce n’est pas le cas en mathématiques où les garçons affichent de meilleurs résultats, mais de façon moins marquée qu’en début de CE1.

Consulter le détail sur le site du education.gouv.fr

Impression

  Imprimer
  L'article au format pdf

Auteur

 Webmaster

Partager