Serious games publié le 17/02/2013  - mis à jour le 21/12/2018

12

Efficacité pédagogique

L’efficacité du serious game repose sur le principe que le joueur apprend en faisant. Par l’observation et le tâtonnement, le serious game permet de trouver la meilleure stratégie face à un problème donné et de perfectionner les gestes afin d’optimiser le résultat obtenu. C’est l’apprentissage par l’action.
"L’atout du serious game est l’expérimentation, la possibilité de découvrir et tenter des scenarii par soi-même sans prise de risque, sans danger."1

Exemples de jeux sérieux

Pour conclure cette rapide présentation, voici une liste de jeux sérieux - et gratuits - qui peuvent trouver leur place dans une séquence de Sciences de l’Ingénieur (en enseignement d’exploration).
Bonne chance !

 Clim’Way, développé par Cap Sciences. L’objectif est de réduire les émissions de gaz à effet de serre et la consommation d’énergie sur un territoire.
 Défi Ingénieurs, créé par la SNCF, pour découvrir les métiers d’ingénieurs dans l’entreprise ferroviaire,
 Dans la même veine, Moonshield initie le joueur aux divers métiers du groupe Thales dans le domaine des technologies de défense et de l’aéronautique (en anglais).
 Nasa Moon Base Alpha, où l’objectif est de réparer une base lunaire en mettant en œuvre des technologies de la NASA (en anglais).
 Stop Disasters, créé par l’ONU. Quelles mesures faut-il prendre pour limiter les dégâts d’un tremblement de terre ou d’un raz-de-marée ?

Le site canadien Thot propose une liste plus complète de jeux sérieux gratuits (mais pas forcément orientés vers la technologie).

Pour en savoir plus :
 le dossier du café pédagogique
 le dossier du site Thot sur les jeux sérieux
 le site Ludoscience
 le livre Concevoir un serious game pour un dispositif de formation, de Béatrice Lhuillier, FYP Editions, 2011

(1) Béatrice Lhuillier, Concevoir un serious game pour un dispositif de formation, FYP Editions, 2011.