Accueil : Sciences de l'ingénieur - Enseignements technologiques et STI2D
Accueil >> SE FORMER >> SYSML >> Le langage SysML >> Le langage...

article Le langage SysML     -    publié le 22/07/2016    mis à jour le 22/08/2016

Les systèmes pluri-technologiques actuels sont souvent d’une grande complexité tant au niveau fonctionnel que structurel. Leur conception est le fruit d’une collaboration entre différents acteurs (ingénieurs, techniciens, juristes, ergonomes, métiers du marketing, de la communication ...).
Afin de collaborer efficacement, l’ensemble de ces acteurs doit disposer d’un langage commun unique et fédérateur tel que le langage SysML.
A la fois simple à comprendre et suffisamment développé, le langage SysML est un un langage graphique de modélisation spécifique au domaine de l’ingénierie système permettant de spécifier, d’analyser, de concevoir, de vérifier ... un système pluri-technologique complexe.

Véritable outil de communication et de suivi par toutes les parties prenantes du projet, le langage SysML permet de définir les exigences, le service rendu, l’aspect comportemental ainsi que structurel du système à concevoir. Il permettra en outre la traçabilité du projet tout au long de son avancement.

Son utilisation est également appropriée en phase de rétro-ingénierie pour reconcevoir un système existant. Dans une perspective d’innovation, il est d’autant plus important de disposer d’une solide connaissance du système afin d’éviter le "refaire plutôt que corriger" ainsi qu’une banque de modèles pour gagner en efficacité.

 

• Diagrammes SysML

Grâce à l’étendue de sa notation, le langage SysML permet de représenter graphiquement sous forme de diagrammes :

  • Les exigences auxquelles le système doit satisfaire (point de vue transversal)
  • Le comportement attendu du système, ses phases de fonctionnement et ses interactions avec l’environnement extérieur (point de vue comportemental)
  • L’architecture structurelle du système (point de vue structurel)

Le langage SysML s’articule autour de neuf diagrammes selon ces trois points de vue.

- Point de vue transversal

  • Le diagramme d’exigence (Requirement Diagram) req

- Point de vue comportemental

  • Le diagramme des cas d’utilisation (Use Case Diagram) ucd
  • Le diagramme de séquence (Sequence Diagram) sd
  • Le diagramme d’états (State Machine Diagram) stm
  • Le diagramme d’activité (Activity Diagram) act

- Point de vue structurel

  • Le diagrammme de blocs (Block Definition Diagram) bdd
  • Le diagramme de blocs internes (Internal Block Diagram) ibd
  • Le diagramme paramétrique (Parametric Diagram) par
  • Le diagramme de paquetage (Package Diagram) pkg

 

• Diagramme périphérique (non SysML)

Au delà de ces 9 diagrammes on s’attachera à réaliser un diagramme de contexte qui n’est pas normalisé SysML. Cependant il n’en est pas moins incontournable pour définir les frontières du système et pour préciser les différents acteurs ainsi que l’environnement dans lequel le système évolue.

Agrandir
• Dans la même rubrique
un article Le langage SysML
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex