Accueil : Sciences de l'ingénieur - Enseignements technologiques et STI2D

article Finale nationale Course en cours 2014     -    publié le 17/06/2014

L’équipe "Moon Return" du lycée Maurice Genevoix de Bressuire représentait l’académie de Poitiers à la finale nationale Course en cours à l’école Polytechnique le 4 juin 2014.

Grâce à un concept original : « le retour sur la lune de Tintin », Moon Return se hisse à la 7ème place du classement général de la finale nationale (sur plus de 1500 équipes inscrites en France début octobre) et surtout remporte le titre de meilleur projet de France pour l’aspect « Communication, Marketing et sponsoring ».

Les 6 élèves : Camille GUILLOTEAU (chef d’équipe déguisée en Tintin), Anthéa RICHAUME (ingénieur CAO chargée de la modélisation 3D de la voiture avant usinage déguisée en professeur Tournesol) et les 4 garçons déguisés en Dupond, Sylvain MERCERON (responsable sponsoring), Anthony CAILLEAUD (responsable style et design), Lucas RABOUAM (ingénieur essais) et Antoine PALLUAUD (ingénieur fabrication et "pilote" de la mini F1) ont réalisé un véritable show à cette finale.

Moon return sous le feu des médias

Suivez donc le fil de cette journée mémorable :

• Un oral magistral pour commencer la compétition

La compétition commence vraiment pour Moon Return à 12h15 par leur point fort : la soutenance orale.
Magistral, surprenant, voilà comment on peut qualifier leur prestation...
Chut !!! le spectacle commence : les 6 membres de l’équipe (Tintin, le professeur Tournesol et 4 Dupond) se placent dos au jury. une image de Mr Baxter apparaît à l’écran et Tintin demande si il les reçoit...5 sur 5 répond la voix off de Mr Baxter...et le show se lance...
Certains jury ne peuvent s’empêcher de jeter des regards surpris et tout sourire : ces élèves de seconde sont vraiment hors norme !
A coup de déplacement théâtral, de vocabulaire tiré du monde de Tintin, de professeur Tournesol qui, faisant le tour de la salle, joue avec son pendule, de jet de billet de Monopoly vers le jury quand Tintin évoque le budget financier... La soutenance est un régal...

Les questions du jury sont dures pour des élèves de seconde (on parle bilan carbone, techniques de fabrication...). Les élèves ne se désunissent pas et même s’ils sont sans réponse à certaines questions pointues, ils essaient de montrer leurs connaissances du projet.

• L’oral de stand

Coup de tension, l’équipe a préparé son intervention de 2 façons : soit le jury pose des questions et ils y répondent en improvisation tout en jouant leurs rôles respectifs du monde de Tinitin soit il laisse l’équipe se présenter et là, celle-ci déroule un oral préparé à fond.
C’est la 2ème solution, rassurante pour les élèves, qui est choisie par le jury et une nouvelle fois, l’équipe sort le grand jeu à coup de Tournesol qui reprend ce que dit un membre de l’équipe de manière totalement détournée et humoristique, de Dupond qui sortent leurs répliques favorites "je dirai même plus...". le jury stand est sous le charme. Et comme pour la soutenance, l’équipe allie habillement humour, monde de Tintin et sérieux du projet et des solutions technologiques utilisées.
Le stand fait partie des 5 meilleurs de cette finale sans aucun doute, celui-ci est autonome :

  • PC portable alimenté par panneau solaire pour le 3DXML obligatoire et 3 animations mécaniques :
  • à la place d’un écran plat beaucoup utilisé par les autres équipes, un ensemble de 2 poulies mises en rotation par un système chaine/pignon permettant de faire tourner un poster papier avec une BD complète du projet
  • une partie de vélo permet aux spectateurs, de faire tourner un plateau sur lequel siège la voiture
  • un jeu concours avec une pompe permettant de faire monter une petite fusée sur la lune

• Les runs de qualifications

Beau temps de départ pour la voiture lunaire qui fait un temps de 2,7 s : la délégation n’a pas vu tous les temps mais celui-ci parait bon par rapport à beaucoup d’autres voitures qui ne dépassent pas les 3 s...Bonheur de courte durée, le verdict tombe : nous sommes 13ème sur 24 ce qui nous fait perdre pas mal de points pour la victoire finale !

Cette année, les 8 meilleures voitures sont directement qualifiées pour les 1/8ème de finale et les autres commencent en 1/16ème de finale. On attend avec impatience les finales run mais Anthéa, notre professeur Tournesol et ingénieur CAO se prépare déjà pour l’épreuve CAO...

• L’épreuve CAO

Les ingénieurs CAO défilent par série de 6 sur les PC dédiés à l’épreuve : sur l’écran du logiciel CATIA, une véritable F1 dont il faut assembler les 4 roues et le volant.
Anthéa s’en sort pas mal mais termine à la 3ème place de sa série : encore zut !!! on perd de nouveau des points importants...

• Enfin la finale des runs !

Pilote de Moon Return

début de course sous tension !

Celle -ci commence par un coup de chance en 1/16ème de finale car l’équipe opposée à Moon Return fait un faux départ (le pilote concurrent a appuyé trop tôt sur son joystick...) et comme les runs sont en une seule manche gagnante, l’équipe gagne sa place sans lutter en 1/8ème de finale.

Gros stress car en 1/8ème de finale, on tombe forcément sur un des 8 meilleurs temps des qualifications...Et là, grand moment de liesse pour la délégation poitevine : Antoine, notre pilote déjà détenteur d’un excellent temps de réaction en qualifications de 0,160 s, nous réalise un véritable exploit : temps de réaction de 0,015 s qui propulse la mini-F1 de Moon Return devant l’autre voiture au portique d’arrivée !!!!

Joie de courte durée car apeuré par son temps de réaction à la limite du faux départ : Antoine joue la sûreté en 1/4 de finale et la voiture concurrente nous laisse loin derrière à l’arrivée...

• La remise des trophées

L’équipe Moon Return, très appréciée des jury oraux et stands, manque le podium mais remporte avec brio le trophée de meilleur projet "Communication, marketing et sponsoring".

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex