Le Musée des Beaux-Arts de Tours publié le 20/02/2015

Ce week-end je me suis fait un petit tour à Tours et un détour par le musée des Beaux-arts de Tours bien évidemment. Facile certes, le coup des tours, d’ailleurs l’édifice qui fut le palais des archevêques (XVIIe-XVIIIe siècle) est constitué d’une jolie tour (gallo-romain) et, en arrière plan l’on peut admirer les deux magnifiques tours à l’italienne, de la célèbre cathédrale Saint-Gatien croquées, accessoirement, par un certain Delacroix dans ses carnets de Tours. On dit aussi que la richesse du décor flamboyant, merveilleuse dentelle de pierre tapissant toute la façade évoquant notamment, la très célèbre enluminure tourangelle, aurait inspiré Jean Fouquet pour son « Temple d’Or de Jérusalem » (et en particulier les trois portails).

Musée des Beaux-arts de Tours

Et qu’est-ce qu’il y a de si extraordinaire à contempler en ce beau musée de Tours ? Sinon en sa cour d’un magnifique cèdre bicentenaire classé « arbre remarquable », d’un superbe jardin à la française en arrière plan et de l’impressionnant éléphant empaillé Fritz, qui me faisait effet enfant, d’un véritable gratte-ciel.

Éléphant empaillé Fritz